Le -
modifié le -

Critiqué après sa prestation à Coachella, Justin Bieber reçoit le soutien d’Ariana Grande

Justin Bieber et Ariana Grande

Justin Bieber et Ariana Grande

Alors que la planète musicale se réjouissait du retour de Justin Bieber sur scène, une animatrice américaine n’a pas hésité à critiquer sa performance à Coachella. Ariana Grande a décidé de prendre la défense de l’artiste.

On ne touche visiblement pas à Justin Bieber. Après avoir rejoint Ariana Grande sur la scène du festival Coachella, l’interprète de «Sorry» a été acclamé par ses fans. Mais visiblement, certains détracteurs ont jugé sa prestation ratée, allant même jusqu’à affirmer qu’il avait chanté en playback.

Le célèbre chanteur, qui suit actuellement une thérapie pour lutter contre sa dépression, a été touché par les accusations de l’auteure et animatrice Morgan Stewart sur ENews. Cette dernière n’a pas hésité à blâmer ouvertement le chanteur: «Je n’avais pas réalisé à quel point ça pouvait être aussi mauvais», a-t-elle lancé.

Touché, Justin Bieber a répondu sur la toile: «Pensez juste à quel point cela a été génial pour moi d'être sur cette scène après m'en être éloigné pendant si longtemps, a-t-il écrit. Pensez à l'excitation et à la joie que j'ai ressenties en faisant ce que j'aime le plus. Nous avons aussi décidé de faire le concert dix minutes avant de monter sur scène. Nous n’avions aucune balance, aucune répétition.»

 

Justin Bieber soutenu par Ariana Grande

Si Justin Bieber a reçu le soutien de ses nombreux fans, l’époux d’Hailey Baldwin a également été épaulé par Ariana Grande elle-même. Sur les réseaux sociaux, la star américaine a adressé quelques mots à l’artiste: «Tu chantais avec en fond la chanson comme dans la plupart des duos, a-t-elle écrit. Les gens s’ennuient, ils ne savent pas ce que ça fait d’être soumis à une telle surveillance. Le monde était heureux de te revoir sur scène.»

Cette prestation surprise a aussi été marquée par l’annonce de Justin Bieber au sujet d’un futur album inédit. Le chanteur serait actuellement en pleine préparation d’un opus.