Maître Gims

Né(e) le 6 mai 1986, Kinshasa, République Démocratique du Congo

Genre musical: Hip Hop/Rap

Maître Gims © MDD
NRJ MAITRE GIMS

Ecoutez tous ces hits gratuitement sur la webradio :

NRJ MAITRE GIMS

écoutez

Connu du grand public pour sa participation à la Sexion d’Assaut, Maître Gims se lance en solo avec l’album « Subliminal ».
Avec sa voix puissante et facilement reconnaissable, Maître Gims marque sa différence dans l’univers du rap français, caché derrière ses lunettes noires.

Biographie

Débuts derrière le micro

Maître Gims, de son vrai nom Gandhi Djuna, est né le 6 mai 1986 à Kinshasa au Congo. Son père Djuna Djanana est chanteur dans la troupe de Papa Wemba et le petit garçon est bercé par la musique dès sa plus tendre enfance.

Arrivé en France à l’âge de deux ans, Maître Gims grandit à Paris dans le quartier des Arts-et-Métiers puis vers Poissonnière avant d’arriver dans le XIXe arrondissement. Passionné par le hip-hop, il écoute Nate Dogg, Marvin Gaye, Michael Jackson, 50 Cent ou encore Eminem.


Une histoire de collectif

Encore au collège, Maître Gims commence à rapper avec les futurs membres de la Sexion d’Assaut.
Au fil des années, entre freestyles et micro-ouverts, les jeunes artistes affûtent leur style. Tout en écrivant ses textes, Maître Gims entame des études de communication et de graphisme.

Les membres de la Sexion sortent leurs premiers titres en indépendants avant de faire la connaissance de Dawala, qui devient leur manager.

En 2005, Maître Gims et ses acolytes sortent leur premier album, « La Terre du Milieu », dont le rappeur dessine lui-même la pochette.
L’opus est le premier projet du groupe 3e Prototype, dont les membres forment aujourd’hui la Sexion D'Assaut. Il leur permet de se faire connaître dans le milieu du rap. 


3e Prototype

En 2006, Maître Gims participe au 12 Inch'All Star, une célèbre battle underground parisienne, où il fait une performance remarquée.
En fin d’année, l’artiste sort son premier album solo, « Pour ceux qui dorment les yeux ouverts ».

En 2007, Gims sort un maxi dont il assure la production et pour lequel il compose quelques instrumentaux. On y retrouve des complices de la Sexion, dont Koma.

En 2008 sort « Le Renouveau », le premier street album revendiqué par 3e Prototype, avant « Les Chroniques du 75 Vol.1 » l’année suivante. Publié gratuitement sur le net, l’album est téléchargé plus de 30 000 fois. Le volume 2 sort en 2011.

Avec « L'écrasement de tête », sorti en mars 2009, 3e Prototype laisse la place à la Sexion d'Assaut, qui passe d'un collectif à un groupe à part entière.


La Sexion, de « L’école » à « L’Apogée »

C’est en 2010, avec l’album « L'école des points vitaux », que la Sexion d’Assaut se fait connaître du grand public. Le titre « Désolé » devient un véritable tube.
Sur cet opus, Maître Gims est crédité d'auteur, compositeur et interprète. Vendu à plus de 19 000 exemplaires dès la première semaine de sa sortie, l’album disque d’or comprend plusieurs tubes dont « Casquette à l'envers ».

Avec l’album « L’Apogée », sorti en 2012, les membres de la Sexion d’Assaut confirment leur statut de stars du rap français. Grâce à cet opus vendu à plus d’un million d’exemplaires, le groupe remplit les Zénith de France.

En janvier 2013, Maître Gims et la Sexion remportent les prix de Groupe / Duo / troupe francophone de l’année et la Chanson de l'année avec le titre « Avant qu'elle parte » aux NRJ Music Awards. Une véritable consécration.


En solo avec « Subliminal »

En mai 2013, Maître Gims sort un nouvel album solo intitulé « Subliminal ». « M.P.S. » est le premier extrait, suivi de « J’me tire ». 

On y trouve également « Pas Touché », en duo avec Pitbull. Le 31 mai, il monte sur la scène de l’Olympia avec ses nouveaux titres.


L’album se classe premier en Belgique et est deuxième en France où il est certifié en diamant.

Une bande-dessinée et une autobiographie de Maître Gims sortent également 2014.


La consécration en solo


Après le succès de «Subliminal», Maître Gims reste sur sa lancée en solo, comme les autres membres de Sexion d’Assaut. Il laisse entendre qu’un nouvel album verra bientôt le jour en annonçant une tournée, le Warano Tour.


C’est finalement le 28 avril 2015 qu’il annonce son deuxième opus en solo : «Mon cœur avait raison», aussi appelé «M.C.A.R».  Ce jour-là, il dévoile également le premier single «Est-ce que tu m’aimes?». La chanson fait un carton, et va même se classer numéro 1 en Italie.


Maître Gims livre ensuite les morceaux «Laissez passer», «Longue vie» et «Brisé» avant de sortir son album le 28 août. Seront ensuite extraits les singles «Sapés comme jamais» et «Tu vas me manquer». C’est d’ailleurs le morceau « Sapés comme jamais» en featuring avec Nieska, dans le clip duquel il rend hommage au Congo, qui lui permet de remporter la Victoire de la musique de la chanson originale.


A la fin 2015, «Mon cœur avait raison», écoulé à plus de 300.000 exemplaires, est triple disque de platine. Le chanteur est dès le début de l’année 2016 sollicité par les plus grands puisqu’il s’envole au mois de janvier à Los Angeles pour tourner le clip de «Je te pardonne» avec Sia.


C’est d’ailleurs en février 2016 que «Est-ce que tu m’aimes?» réussit un nouvel exploit, celui de prendre la première place du top single au Danemark. 

+