Le -
modifié le -

Beyoncé - «Homecoming»: ce qu’il faut retenir de son documentaire sur Netflix

© © Getty Images / Kevin Winter

Netflix a frappé un grand coup en sortant un film consacré à Queen B, ce mercredi 17 avril. NRJ vous dit tout sur ce documentaire centré sur la prestation de Beyoncé à Coachella en 2018. Résumé.

C’était l’évènement du festival Coachella de l’an dernier! Beyoncé avait surpris le monde entier grâce à sa prestation historique. Il faut dire que la superstar était  la première femme noire à assurer la tête d’affiche d’un festival, aux Etats-Unis. Pour l’occasion, elle avait donc sorti le grand jeu. Cet évènement marquant qui a été rebaptisé «Bey Chella» fait aujourd’hui l’objet d’un documentaire diffusé sur Netflix.

Grâce à ces images diffusées pour la première fois  on retrouve l’intégralité des lives de Beyoncé entrecoupés de moments en coulisses et d’interviews de la star et de son équipe. Sur scène, se succèdent Jay-Z, les Destiny’s Child mais aussi Solange Knowles pour des prestations inoubliables.

Beyoncé veut tout maîtriser

Dans «Homecoming», découvrez Beyoncé comme vous ne l’avez jamais vue auparavant. La star fait preuve d’exigence et de méthodologie sur tout son show. On la voit décider de nombreux éléments : de la hauteur des gradins sur scène jusqu’aux boutons des costumes confectionnés par Olivier Rousteing.

On apprend d’ailleurs qu’il a fallu près de quatre mois à la chanteuse pour créer ce show avec ses danseurs. La superstar n’a eu qu’une seule idée en tête : mettre en avant la culture afro-américaine et rendre hommage aux femmes durant ce concert incroyable.

Beyoncé entourée de ses proches parle de ses kilos en trop

 «Homecoming» est également l’occasion de découvrir la chanteuse entourée de sa famille. Jay-Z et Blue Ivy sont d’ailleurs présents tout au long des répétitions du show. Beyoncé montre qu’elle est une femme comme les autres en évoquant ses problèmes de poids après sa grossesse. Elle avoue même qu’elle pesait 99 kg avant d’accoucher des jumeaux Rumi et Sir.

L’interprète de «Flawless» a donc dû suivre un régime draconien et pratiquer des entrainements intensifs pour pouvoir assurer sur scène et rentrer dans ses costumes.Durant une séquence marquante du documentaire, Beyoncé réussit enfin à rentrer dans sa tenue de scène mais lorsqu’elle montre le résultat sur Facetime à son mari, celui-ci ne semble pas très enthousiaste. En montrant ses tracas du quotidien mais aussi son succès sur scène, la Queen veut faire passer des messages de puissance et d'acceptation de soi à toutes les femmes.