Will Smith ©WENN

Will Smith

Né(e) le : 25/09/1960

Nom de naissance : Will Smith

Pays de naissance : États-Unis

Genre musical : Rap , Hip-hop , Musique de film , Soul

Biographie Will Smith

Will Smith, c’est l’homme de toutes les réussites, celui qui a traversé les décennies en menant de front une carrière exceptionnelle entre musique, cinéma et télévision. Un artiste complet.

Willard Caroll Smith Jr. naît le 25 septembre 1960 à Philadelphie. Très tôt, le jeune Will s’illustre par son charisme et inspire la sympathie chez tout ceux qui le côtoient, si bien que ces professeur le surnomme «Prince Charming».

Au début des années 1980, adolescent, il se passionne pour deux choses: la comédie, plus particulièrement inspiré par Eddy Murphy, et bien sûr le mouvement hip-hop qui commence à prendre de l’ampleur. Pour autant, cela n’empêche pas Will Smith d’être un élève brillant, suffisamment pour espérer entrer au fameux MIT (Massachusetts Institute of Technology) après le lycée. Mais le jeune homme sait ce qu’il veut: exit l’université, Will Smith choisit la musique.

 

Des premiers hits au «Prince de Bel-Air»

Très vite, Will Smith entend bien se faire un nom parmi les MC de la côte est. D’abord il faut choisir un nom: ce sera The Fresh Prince. Avec son pote Jeffrey Townes (DJ Jazzy Jeff), il forme le duo DJ Jazzy Jeff and The Fresh Prince.

Premier album en 1987 avec «Rock The House», et premier hit avec «Girls Ain’t Nothing But Trouble». Ils enchaînent en 1988 avec le double album «He’s the DJ, I’m the Rapper», gros carton poussé par le single «Parents Just Don’t Understand» qui leur vaut un Grammy Award dans la catégorie meilleure performance rap. Certifié disque de platine, cet album vaut à Will Smith d’être remarqué par Hollywood et le monde du divertissement américain. Car le duo a su tirer son épingle du jeu avec un style très second degré et des paroles sans violence qui séduisent un public familial.

En 1990, c’est le début de «Prince de Bel-Air», célèbre sitcom entièrement centrée sur Will Smith. Durant les six années que dure la série, la renommée du Prince ne cesse de grandir, et les sirènes d’Hollywood l’obligent à mettre sa carrière musicale entre parenthèse pendant quelque temps.

 

La consécration

Même avant la fin du «Prince de Bel-Air», Will Smith multiplie les rôles au cinéma, avec «Bad Boys» en 1995 et «Independence Day» en 1996. En un rien de temps, il devient l’acteur le plus couru d’Hollywood et se retrouve à l’affiche des plus gros blockbusters de la décennie, de «Men in Black» à «Wild Wild West» en passant par «Ennemi d’État».

Ses succès au cinéma lui permettent de relancer sa carrière musicale, mais cette fois en solo, notamment en signant les bandes-originales de ses films. Les titres «Men in Black» ou encore «Gettin’ Jiggy WIth It» font un carton à l’international et lui permettent d’enchaîner les albums solos.

Entre l’album «Big Willie Style» sorti en 1997, jusqu’à «Lost and Found» en 2005, en passant par «Willennium (1999) et «Born to Reign» (2002), Will Smith est devenu une des personnalités les mieux payées et influentes du monde du divertissement. Et une nouvelle fois, les nombreux films dans lesquels il joue, ou ceux qu’il produit, le détournent de la musique.

 

Un retour en fanfare

Après s’être entièrement consacré au cinéma durant presque 15 ans, quelque chose nous dit que Will Smith a envie de revenir à sa première passion. Challenger dans l’âme, il se sent peut-être poussé par le succès musical de son fils Jaden Smith.

Retour au rap

En 2018, Will Smith nous prend par surprise, bien décidé a rappeler à tout le monde qu’il sait encore chanter et aussi danser. Comme au bon vieux temps, il renoue avec le succès aux côtés d’Era Istrefi et Nicky Jam avec «Live It Up», l’hymne officiel de la coupe du monde de football. En parallèle, il fait la une des réseaux en remportant le défi «In My Feelings» inspiré par le hit de Drake après avoir dansé au sommet d’un pont à Budapest.

Albums