Le -
modifié le -

Soprano condamne le harcèlement avec son nouveau hit «Fragile»

Découvrez la vidéo poignante du nouvel extrait de «Phoenix». Avec «Fragile», Soprano dénonce la pression et les insultes à l’école et livre une nouvelle fois un message d’espoir à la jeunesse.

Soprano revient au collège pour les besoins de son clip «Fragile». Le rappeur condamne le harcèlement scolaire et chante aux côtés de jeunes filles, mal dans leur peau, victimes d’insultes et de moqueries. Des enfants qui , tragiquement, finissent par «commettre l’irréparable».

Dans ces images bouleversantes, Soprano arrive à sauver sa fille en lui conseillant de communiquer sur sa souffrance mais aussi en lui chantant : «Qu’importe ce que dit ou pense le monde, tu es la plus forte et la plus belle à mes yeux».

Soprano est inquiet pour sa fille

Le fléau du harcèlement scolaire touche de très près Soprano qui est père de trois enfants. Le Marseillais n’a pas hésité à dédier un morceau de son album «Phoenix» à ce sujet  très grave. Il s’est confié sur ses inspirations pour «Fragile» dans une interview pour le journal La Provence : «Comme ma fille Inaya rentrait au collège, j'avais un peu peur pour elle, parce qu'elle était en plus la fille de Soprano ! J'ai écrit cette chanson pour qu'elle fasse attention, elle, mais aussi les élèves, les parents, les profs».

En parallèle de la sortie de son nouveau single, «Fragile», Soprano continue de cartonner avec le hit «C’est que du rap»,chanté avec Bigflo & Oli et Black M. La vidéo de la collaboration exceptionnelle a cumulé près d’un million de vues en seulement 24h sur Youtube.