Le -
modifié le -

Rihanna à Paris pour le lancement de sa marque Fenty

Rihanna à Paris pour le lancement de sa marque Fenty

Rihanna à Paris pour le lancement de sa marque Fenty

La chanteuse Rihanna est à Paris pour le lancement de sa marque de prêt-à-porter «Fenty». Hier, mercredi 22 mai, se tenait la première soirée en l’honneur de cette nouvelle marque de luxe.

C'était  une grande soirée, ce mercredi 22 mai, à Paris, pour Rihanna. La Reine de la Barbade a dévoilé la première collection de sa marque Fenty, lancée avec le groupe LVMH, propriété de Bernard Arnault.

Robes luxueuses, vestes oversize, tailleurs… voilà ce que propose cette nouvelle marque. La présentation a eu lieu dans un magasin éphémère installé dans une galerie du Marais, dans le 4ème arrondissement de Paris. La chanteuse a déclaré espérer pouvoir apporter une «nouvelle vision de la mode» avec ce nouveau projet. 

Son objectif est simple: offrir un style «décontracté ou sexy, selon les envies. Ma mode sera forcément différente et non traditionnelle, car je ne viens pas de cette industrie» a-t-elle déclaré à la presse. 

Les prix varient entre 600 et 800 euros pour une robe, 500 euros pour des sandales, et 300 euros pour des bijoux.Tous ces produits seront vendus principalement en ligne, et des boutiques éphémères verront le jour au fur et à mesure de la mise en place de la marque. 

La première boutique de Rihanna à Paris 

Le premier pop-up store sera parisien et ouvrira ce vendredi 24 mai. Mais seulement pour deux semaines. Une avant-première mondiale avant l’ouverture du site officiel le 29 mai.

Cette marque de luxe voit le jour peu de temps après le lancement de la gamme de cosmétique «Fenty Beauty». Dans un entretien au Monde, Rihanna a d’ailleurs déclaré ne pas réaliser ce qui lui arrivait: «Honnêtement, je suis encore sous le choc, j’ai du mal à y croire, je m’en rendrai compte quand les produits seront en ligne et que les clients se connecteront au site.» 

Si ces vêtements ont autant de succès que ses cosmétiques, le pari sera réussi pour l'interprète de «Umbrella» et le groupe LVMH.