Le -
modifié le -

Beyoncé: ses enfants sont sa priorité

© Getty Images

Malgré une carrière professionnelle très prenante, Beyoncé a toujours privilégié ses enfants dans sa vie. Mère très protectrice, sa famille est tout pour elle.

Beyoncé, l’heureuse maman de trois enfants

Beyoncé est mondiallement reconnue pour être une chanteuse d’exception. Si l’artiste a consacré une bonne partie de son temps dans sa carrière, la chanteuse est également très investie dans sa vie de famille. Maman de trois enfants, Beyoncé en fait sa priorité. En 2011, elle fait une annonce spectaculaire lors des MTV Music Awards. Après avoir interprété «Love On Top», la reine de la pop et du R’n’B dévoile son ventre bombé, signe ultime qu’elle porte son premier enfant. L’annonce fait la Une des journaux et sur la Toile, les internautes s’emballent.

Un an plus tard, sa petite fille Blue Ivy voit le jour le 7 janvier 2012. La nouvelle née est très attendue, que ce soit par les proches de la star, que par les fans. Plus les années passent et plus Blue Ivy Carter devient une personnalité connue. Souvent emmenée dans des événements mondains, la petite fille a des allures de célébrité. A de nombreuses reprises, elle amuse les réseaux sociaux. Une vidéo a été vue des millions de fois aux quatre coins du monde. Lors d’une grande cérémonie, Beyoncé se produit sur scène. Dans le public, l’enfant, sur les genoux de Jay-Z, chante en même temps que sa mère. Cinq ans plus tard, la petite fille grandit et devient à son tour grande sœur.

Toujours sur les réseaux sociaux, Beyoncé annonce la grande nouvelle à ses fans grâce à une photographie. A genoux dans l’herbe, la jeune femme est entourée de roses et autres fleurs en tout genre. Dessus, elle apparaît en se tenant le ventre, la star est enceinte pour la deuxième fois. En commentaire, les quelques mots suivants: «We would like to share our love and happiness. We have been blessed two times over. We are incredibly grateful that our family will be growing by two, and we thank you for your well wishes – The Carters/Nous voulions partager notre amour et notre joie. Nous avons été bénis une deuxième fois. Nous sommes incroyablement reconnaissants que notre famille s’agrandissent de deux personnes et nous vous remercions pour tous vos vœux».

Une belle déclaration qui annonce l’arrivée de jumeaux. Quelques mois plus tard, Sir et Rumi Carter arrivent. Mais cette grossesse a été difficile pour Beyoncé. Dans une interview elle confie: «Je faisais près de 100kg le jour où j’ai donné naissance à Sir et Rumi. J’étais enflée à cause de la pré-éclampsie et j’étais au repos, couchée, depuis plus d’un mois». A cause de ce problème, la chanteuse n’a pas pu se produire à Coachella en 2017, comme il était prévu initialement. Un passage qu’elle explique en détails dans son documentaire, sorti il y a quelques mois, «Homecoming».

Beyoncé et Jay-Z, la famille avant tout

Contrairement à l’ainée, Rumi et Sir Carter sont moins médiatisés. Grandissant dans l’ombre, les jumeaux, maintenant âgés de 2 ans, se portent à merveille. Aperçus une ou deux fois dans les rues New-Yorkaises, les Carters ne s’exposent pas. A côté de cela, Beyoncé et Jay-Z continuent en parallèle leur carrière musicale et entament à cette époque leur deuxième tournée commune «On The Run II».

S’en suit également la sortie de leur album «Everything is Love». En période de vacances, la famille s’accorde un peu de temps ensemble. L’occasion de passer du temps entre eux, en Italie, loin de la médiatisation. Pleine de joie, Beyoncé poste même un cliché en compagnie des petits derniers. La photo est vue des millions de fois et tous les fans sont heureux de voir les enfants grandir petit à petit.

Quelles chansons Beyoncé a-t-elle dédiées à ses enfants?

Comme tout artiste, la plupart des morceaux sont inspirés de faits du quotidien. Certains écrivent ce leur passé, d’autres sur leurs histoires d’amour. De son côté, Beyoncé et Jay-Z se sont inspirés de Blue Ivy pour composer «Glory». Le morceau raconte donc les sentiments divers et variés que ses parents ont ressenti lorsqu’ils ont appris son arrivée. «False alarms and false starts. All made better by the sound of your heart. All the pain of the last time. I prayed so hard it was the last time. Your mama said you danced for her. Did you wiggle your hands for her? Glory./Fausses alters et faux espoirs. Tout s’est arrangé grâce aux battements de ton cœur. Toute la peine de la dernière fois, j’ai tellement prié pour que ça soit la dernière. Ta maman a dit que tu as dansé pour elle. As-tu bougé tes mains pour elle? Gloire». La chanson est alors une véritable déclaration pour leur fille aînée. Et ce n’est pas le seul morceau qui a été composé en compagnie de Blue Ivy

Récemment, Beyoncé a prêté sa voix pour le remake du film «Le Roi Lion». Interprétant Nala, la chanteuse s’est énormément investie dans ce projet. A tel point qu’en parallèle, l’artiste a dévoilé un album intitulé «The Lion King: The Gift». Comme elle l’a expliqué à de nombreuses reprises, cet album est «une lettre d’amour à l’Afrique». Accompagnée par de grands artistes du continent, elle a également confié à ABC News ses choix: «Je voulais m’assurer que nous trouvions les meilleurs. Je voulais que ce soit authentique sur ce qui est beau dans la musique en Afrique».

Comme invité spécial, Beyoncé a fait venir Blue Ivy pour le titre «Brown Skin Girl» où elle chante. Ce n’est pas sa seule apparition dans cet opus. Dans «Bigger», la petite fille pose au milieu de magnifiques paysages pour le clip vidéo de sa mère. Pour certains fans, il serait possible que dans le futur, Beyoncé envisage également des projets artistiques avec ses jumeaux. Pour l’heure, la chanteuse ne s’est encore pas exprimée à ce sujet. Elle et son mari, continuent de profiter de leurs trois enfants Blue Ivy, Rumi et Sir, loin des regards indiscrets.