Le -
modifié le -

Michael Jackson: le 25 juin 2009, la date où le Roi de la pop est mort

© © Getty Images / Phil Walter

Pour les fans de Michael Jackson, tout change le 25 juin 2009. Dans la nuit, la star mondiale est décédée. Cette date a marqué un tournant dans l’histoire de la musique. 10 ans après, retour sur les circonstances étranges de sa mort.

Michael Jackson est décédé. La nouvelle tombe le 25 juin 2009. L’annonce qui a l’effet d’une bombe laisse les admirateurs de l’artiste bouleversés. Le clan Jackson, lui, est endeuillé. Depuis ce jour, cette date est dans la tête de tous les fans. Chaque année, ils essayent de lui rendre hommage d’une façon différente.

Le 25 juin 2009, à jamais graver

Dans la nuit du 24 au 25 juin 2009, Michael Jackson a besoin d’un médecin. La star prépare une de ses tournées les plus attendues au monde. Mais le stress est présent et le chanteur n’arrive pas à trouver le sommeil. Il demande alors à son médecin personnel de venir. Le lendemain matin, l’interprète de «Thriller» est retrouvé sans pouls dans son lit. Malgré l’intervention d’une équipe médicale, il est trop tard pour sauver «MJ». Le «Roi de la pop» est décédé.

Cette journée se transforme en cauchemar pour les fans de la star. Ils n’arrivent pas à y croire. Dans les médias, tous en parlent. Des éditions spéciales sont consacrées à Michael Jackson, les radios passent ses chansons en boucle. Devant le domicile de l’artiste, des centaines de personnes sont venues pour être sûres et certaines que cette annonce est vraie. Malheureusement pour eux, il ne s’agit pas d’une farce. A Los Angeles, le temps s’est arrêté. Dès cet instant, des foules d’admirateurs se réunissent à Hollywood Boulevard pour lui rendre hommage. Une seule question revient sans cesse:que s’est-il passé?

L’autopsie révélera dans les jours qui suivent que le chanteur a succombé à une trop forte dose de propofol, un anesthésiant puissant dont Michael Jackson était accro. Dans le monde, la nouvelle circule comme une trainée de poudre. Le site internet TMZ est le premier a diffusé l’information. Le nombre de connexions est énorme et à cause de cela, ce dernier tombe en panne. En Europe, ce n’est au petit matin que la nouvelle est diffusée en boucle dans les médias. Les programmes sont chamboulés. Au lendemain du drame, internet ne parle que de cet événement.

Le 25 juin 2019, l’image de Michael Jackson écornée ?

Mais dix ans après la mémoire du chanteur s’efface. Le clan Jackson se retrouve une nouvelle fois sous le feu des projecteurs, mais pas pour une bonne chose. Il y a quelques mois, un documentaire sur Michael Jackson est sorti. «Leaving Neverland» a créé la polémique. Et pour cause, de nouvelles accusations de pédophilie sont venues ternir la mémoire de la star mondiale. Le public est divisé. D’un côté, les fans n’en croient pas un mot.

Pour eux, Michael Jackson est et restera l’un des meilleurs artistes que le monde de la musique ait connu. Mais de l’autre se trouvent ceux qui doutent. Et si tout ce qui était publié était vrai? Depuis sa mort, certains essayent encore de lui rendre hommage. Mais pour beaucoup, ces révélations ne sont pas anodines. Il est donc plus compliqué d’entretenir la mémoire d’un chanteur aussi controversé. Et cette polémique s’est beaucoup ressentie sur les réseaux sociaux. D’habitude, ils sont envahis de publications en tout genre ou de photos.

Pourtant, presque aucune personnalité n’a partagé un mot ou deux pour l’interprète de «ABC». Dans les médias, même combat. Les années précédentes, de nombreuses éditions spéciales étaient organisées. Que ce soit à la télévision ou à la radio. Cette fois-ci, aucune émission n’était pleinement consacrée à la disparition du chanteur. Dix ans après, de nombreuses personnes s’attendaient à une sorte d’événement en particulier. Même si le monde est resté silencieux pour cet anniversaire, cela n’a pas empêché certaines personnes d’avoir une pensée émue pour la légende qui s’est éteinte le 25 juin 2009.

Dix ans après la date fatidique, d’autres révélations sur la mort de Michael Jackson

Alors que beaucoup de personnes pensaient que la mort de Michael Jackson était complètement élucidée, un nouvel élément fait son entrée. Un documentaire britannique dévoile les témoignages de policiers. Ceux qui étaient présents le 25 juin 2009, au domicile du chanteur. Cette annonce va tout remettre en cause. Ces éléments sont décisifs dans la chronologie des faits. Les trois policiers expliquent la scène comme elle s’est déroulée.

Dans la chambre de l'interprète de «Black Or White», des poupées, des photos de bébés, des médicaments. Au milieu de tout cela, le cardiologue attitré de Michael Jackson, Conrad Murray. Depuis trente minutes, le médecin essaye de le réanimer. L’homme a attendu tout ce temps avant d’appeler les secours, faute de moyens de communication à proximité. L’enquête déterminera plus tard, que la dose ingérée de propofol était assez pour achever un rhinocéros.

Pour les enquêteurs, cela ne fait pas de doutes. Cette dose anormale est liée au comportement bizarre du docteur. Pendant cet espace-temps, il aurait pu cacher toutes preuves qui le suspecterait. Pas loin de la maison de Michael Jackson sont retrouvés des sacs. Dedans, des seringues, des bouteilles d’oxygène vides, des détritus. Tout ce qu’utilise Conrad Murray… Mais ce n’est pas la seule chose qui les a frappés.

A côté du lit du «Roi de la pop», un sac spécifique qui cache quelque chose. Une bouteille de propofol. Cela signifiait donc que le médecin en donnait en cachette à l’artiste. Pourtant, celui-ci était engagé pour sevrer la star, et non pas la rendre encore plus accro.

© NRJ/ Getty Images