Le -
modifié le -

Michael Jackson: découvrez le parcours de son fils Prince Michael Jackson II dit Blanket

© Getty Images

Connu pour sa carrière impressionnante, Michael Jackson a aussi été mis en avant pour sa vie de famille. Père de trois enfants, le roi de la pop, n’a pas toujours bien protégé sa progéniture des feux des projecteurs. Et Prince Michael Jackson II a sans doute été l’un des enfants les plus exposés de cette fratrie.

Prince Michael II: une première apparition remarquée

Prince Michael Jackson II, alias «Blanket», a vu le jour le 21 février 2002 au sein de l’hôpital Sharp Grossmont situé à La Mesa en Californie. Né d’une insémination artificielle et d’une mère porteuse selon les confidences de l’interprète de «Thriller», le petit garçon a été élevé auprès de Paris et Prince Jackson, les enfants de Debbie Rowe, l’une des compagnes de la star internationale. Tous étaient domiciliés au Ranch de Neverland, une propriété de Michael Jackson.

La première médiatisation du petit garçon remonte à 2003. Il est ainsi apparu, alors qu’il n’était âgé que de quelques mois, dans le documentaire «Living with Michael Jackson». C’est à travers ce long reportage que le chanteur emblématique avait expliqué la signification du prénom de son fils: «Blanket» faisant ici référence à une couverture, dans laquelle on peut se cacher. Il a également été et ce, bien malgré lui, au cœur d’une vive polémique. Souvenez-vous, les images avaient fait le tour du monde. Michael Jackson se trouvait alors à Berlin pour la promotion de ses projets musicaux. Installé à la fenêtre de son hôtel Adlon, le chanteur tenait son bébé dans les bras. Et devant les cris de ses fans qui demandaient à voir l’enfant, Michael Jackson n’a pas hésité à le porter quelques secondes au-dessus de la rambarde de son balcon. Quelques secondes de trop. Ce geste, dangereux et inconscient, a été largement médiatisé et critiqué dans les médias. La polémique, au sujet de l’état de santé mentale de Michael Jackson, a ainsi été relancée. Était-il vraiment apte à s’occuper de ses enfants?

Dans un communiqué, le groupe américain de lutte contre les maltraitances sur les enfants baptisé 'Prevent Child Abuse America' a tenu à dénoncer les actes de Michael Jackson: «Par un regrettable concours de circonstances, l'incident d'aujourd'hui au cours duquel le chanteur Michael Jackson est apparu tenant un bébé au-delà de la balustrade d'une fenêtre située au quatrième étage a eu lieu pendant la Journée internationale des droits de l'enfant», a ainsi affirmé le président du groupe, A. Sidney Johnson.

© Getty Images

Qui est vraiment sa mère?

Selon les dernières informations, la mère porteuse de Blanket serait une infirmière mexicaine prénommée Helena. C’est en tout cas ce qu’a révélé le Daily Mirror dans l’une de ses éditions. Le chanteur aurait ainsi déboursé 14 000 dollars pour ce dispositif: «Michael Jackson voulait un enfant sur mesure. Il avait déjà deux enfants magnifiques mais en voulait un autre et il avait une idée bien précise des gènes qu'il voulait associer», peut-on lire dans les colonnes du journal.

Et si cette femme a été sélectionnée «parmi les candidates», ce n’est pas un hasard: «Il a choisi Héléna pour ses origines latines, mais également parce qu'elle était citoyenne américaine et avait la peau assez claire. Il l'a tout de suite adorée car elle était très attirante et semblait stable et intelligente. Elle était infirmière ou assistante médicale, ce qui n'était pas non plus pour lui déplaire.»

© Getty Images

Un enfant traumatisé par le décès de son père

Après le décès de Michael Jackson, survenu le 25 juin 2009, Blanket a été élevé par sa grand-mère, Katherine Jackson, également tutrice des deux autres enfants. C’est d’ailleurs à la disparition du chanteur, à 50 ans, que le monde a découvert le visage du jeune garçon. Aujourd’hui, il vivrait sous la tutelle de son cousin, T.J Jackson (après le décès de sa grand-mère). L’adolescent serait inscrit dans une école privée de Los Angeles.

Un changement de nom radical!

Il n’est pas toujours évident d’être un enfant de stars. Et être le fils de Michael Jackson peut aussi être un lourd fardeau. Si son surnom «Blanket» était au départ un clin d’œil affectif, le jeune garçon était visiblement agacé d’être surnommé ainsi: «Il a toujours trouvé que ce nom était stupide et il en a beaucoup voulu à son père de l'appeler ainsi, a témoigné une source à Radar Online. En grandissant, ses camarades de classe ont toujours été un peu jaloux de qui il est, et ont donc profité du prénom Blanket pour le ridiculiser.» Une situation particulièrement difficile à vivre pour le jeune garçon qui a tout simplement décidé de changer de nom. Et pour ce renouveau, l’adolescent a préféré «Bigi», un prénom qui signifie «idéaliste», «compatissant».

© Capture Instagram

Blanket, un fils très discret

A la différence de Paris et Prince, Blanket est beaucoup plus discret sur les réseaux sociaux. Depuis le décès de son père, le jeune homme a rarement été vu dans les médias. Et la mort de son paternel a engendré beaucoup d’angoisses chez le garçon. Selon une source proche de la famille Jackson, qui s’est confiée au magazine américain People, Blanket aurait vécu un véritable traumatisme: « Les enfants se comportent toujours comme si Michael les surveillaient d'en haut, mais c'est Blanket qui a vraiment eu le plus de mal à s'adapter à la mort de son père. Il était vraiment perdu et très en colère.»

Ces dernières années, les apparitions de Blanket ont été plutôt rares. En 2010 par exemple, il a été photographié aux Grammy Awards ou encore dans le documentaire d’Oprah Winfrey. L’année suivante, il a participé à l’émission X-Factor. En 2012, les photographes ont également immortalisé les retrouvailles de Paris, Prince et Blanket lors d’un match de baseball. Plus récemment, en mai 2019, il a été aperçu aux côtés de son frère Prince, fraichement diplômé, et sa sœur Paris. Ils se sont tous retrouvés à l’université Loyola Marymount de Los Angeles où le plus grand des garçons a assisté à sa remise des diplômes.