Le -
modifié le -

Madonna veut chanter en Israël pour l’Eurovision malgré les appels au boycott

© Getty Images

Le 18 mai prochain se tiendra la grande finale de l’Eurovision. Pour ce grand show, Madonna doit normalement se produire sur scène. Problème, de nombreux appels au boycott ont été recensés. Malgré la polémique, la chanteuse souhaite quand même participer au show…

Madonna est au cœur d’une vive polémique. Sans doute bien malgré elle… Et pour cause, depuis l’annonce de sa présence lors de la finale de l’Eurovision, organisée à Tel-Aviv en Israël, la célèbre chanteuse est visée par des appels au boycott du BDS (Boycottage, Désinvestissement, et Sanctions). Les leaders du mouvement dénoncent la «violation des droits Palestiniens».

En dépit des appels au boycott, l’interprète de «Like a Virgin» est bel et bien déterminée à se produire sur la scène du concours.

Visiblement attristée par ce bad buzz, Madonna n’a pas hésité à prendre la parole: «Mon cœur se brise à chaque fois que j’entends parler des vies qui sont perdues dans cette région et de la violence si souvent perpétuée pour accomplir les desseins politiques de ceux qui tirent profit de ce conflit, a-t-elle commenté. J’espère et je prie pour que nous nous libérions bientôt de ce terrible cycle de destruction afin de créer un nouveau chemin vers la paix.»

Madonna: un retour sur scène compromis

Si la présence de la star a été annoncée par les producteurs début avril, il semblerait pourtant que son contrat ne soit pas encore finalisé.

Pour rappel, la célèbre chanteuse est actuellement en pleine promotion de son nouvel album «Madame X» dont la sortie est prévue le 14 juin prochain. Pour le moment, l’artiste a dévoilé quelques nouveaux hits: «Medellin» en duo avec Maluma mais aussi «I Rise», ou encore «Crave».