C'est en 2000 que le monde entier découvre la pop bien rock de Linkin Park, après quelques années de galère, bien vite oubliées. Une histoire d'amitié, une vie de musique.

Au début, l'amitié

C'est en 1996 que le futur Linkin Park est formé par Brad Delson, Mike Shinoda et Rob Bourdon, des amis d'université. Joe Hahn, Dave Farrell et Mark Wakefield les rejoignent. Le groupe s'appelle alors Xero. Malgré quelques maquettes et beaucoup de travail, le groupe n'arrive pas à percer. Changement de chanteur avec le départ de Mark et l'arrivée de Chester Bennington, et de nom pour Hybrid Theory qui existe déjà et finalement Linkin Park. Un EP sort en 1999, mais reste confidentiel. Il faut attendre 2000 pour voir "Hybrid Theory", l'album, sortir. C'est un gros succès de rock alternatif avec des hits tels que "One Step Closer" et "Crawling".

Tournées et confirmation

Les Linkin Park sont demandés sur tous les festivals et partent longtemps sur la route tout en écrivant leur album suivant "Meteora" qui sort en 2003, avec encore un succès international. L'album est vendu à plus de 3 millions d'exemplaires, rien qu'aux États-Unis. Les membres du groupe s'autorisent de participer à des projets solo ou à des collaborations, comme celle avec Jay Z en 2004 pour "Collision Course". En 2007 sort "Minutes To Midnight" avec notamment "What I'Ve Done". Les albums se succèdent avec toujours un bon accueil, "New Divide" en 2009, "A Thousand Suns" en 2010, "Living Things" en 2011. Le groupe aborde des thèmes plus engagés dans ces nouveaux albums comme dans les suivants, "The Hunting Party" en 2013 ou "One More Light" en 2015. En 2017, Chester Bennington se suicide.

Actualités

Vidéos

Paroles de chansons

Albums

Photos