Charismatique et énigmatique, Lana Del Rey a su envoûter les foules en une carrière tout en douceur. La jeune femme est pleine de talent et réussit dans tout ce qu'elle entreprend.

Elizabeth devient Lana

La jeune Elizabeth est attirée vers le chant. Soutenue par son père et sa grand-mère, elle s'essaie à différentes techniques vocales dès qu'elle en a l'occasion. Elle explore toutes ses capacités, du plus aigu au plus grave, et finit par trouver sa voix. La jeune fille s'égare dans les méandres de l'alcool, mais la musique l'aide et elle prend des cours de guitare. Elle peut alors composer ses propres chansons sur des textes personnels. Lana est en devenir, entre musique, études de philosophie, bénévolat auprès de jeunes sans-abri et peinture. Toutes ces expériences lui apportent une richesse intérieure qu'elle raconte dans ses compositions, plus de 500 déjà à l'âge de 20 ans.

Lana, la star

En 2007, Lana se lance sur les réseaux sociaux avec un premier album "Sirens". Elle s'appelle alors May Jailer. Elle se crée une image glamour, très années cinquante, et son nom de scène définitif est enfin trouvé : Lana Del Rey. Après quelques titres isolés, un second album voit le jour en 2010, "Lana Del Rey A.K.A. Lizzy Grant", sans grand succès. Il lui faut attendre 2011 et "Video Games" pour connaître la gloire. Le clip attire l'attention ainsi que la musique hypnotique. L'album "Born To Die" marche bien et Lana devient une icône. Suivent "Tropico"(2013), "Ultraviolence"(2014), "Honeymoon"(2016), "Lust For Life"(2017) et "Norman Fucking Rockwell"(2018). Rien n'arrête plus Lana Del Rey.

Actualités

Vidéos

Paroles de chansons

Albums

Photos