Fils du chanteur Julio Iglesias, Enrique Iglesias est un artiste musical révélé dans les années 1990 avec des titres tels que "Bailamos" et "Si Tú Te Vas".

Un succès qui ne doit rien à sa filiation

Afin de ne pas profiter de sa notoriété familiale, Enrique Iglesias prend le pseudonyme d’Enrique Martinez pour démarcher les maisons de disques. Porté par les chansons "Si Tú Te Vas" et "Bailamos", il sort un premier album éponyme à la fin de l’année 1995. Très vite, il se distingue dans un style pop latino avec des rythmiques dynamiques et des refrains enjoués. De 1997 à 1999, le chanteur enchaîne avec trois autres albums : "Vivir", "Cosas del amor" et "Enrique". Entre-temps, il réalise une reprise de "Sad Eyes" de Bruce Springsteen, puis il travaille avec Whitney Houston pour le titre "Could I Have This Kiss Forever".

Une carrière qui alterne entre hits anglais et espagnols

Au début des années 2000, Enrique Iglesias enchaîne avec "Escape", qui reste à ce jour l’un de ses plus grands succès. S’ensuivent "Quizás" en 2002 et "7" l’année suivante. Progressivement, son style se tourne vers la pop, puis vers le RnB. En plus de ses chansons hispaniques, le chanteur se distingue également par des interprétations en anglais, comme pour "Insomniac". En 2010, "Euphoria" est un album qui intègre des titres en espagnol et en anglais. Après avoir participé à la saison 9 de "Star Academy", il réalise plusieurs collaborations, notamment "I Like It" avec Pitbull, et "Dirty Dancer" avec Lil Wayne et Usher. Son dernier album en date, "Sex & Love", paraît en 2014.

Actualités

Vidéos

Paroles de chansons

Albums

Photos