Biographie Blur

Né(e) le 30 novembre 1988, Colchester, Royaume-Uni

Genre musical: Rock, Pop, Rock

Blur © EMI Music

Blur est un groupe anglais qui s'est formé à la fin des années 1980.
 
Jouant dans le style rock alternatif et britpop, Blur est le premier groupe formé par Damon Albarn qui est également le créateur de The Good, Gorillaz ainsi que The bad and the queen.

Biographie

De Seymour à Blur
 
L'histoire de Blur commence en 1989 lorsque Damon Albarn et Graham Coxon deviennent les meilleurs amis du monde à l'age de quinze ans.
 
Ils feront bientôt la connaissance d'Alex James et de Dave Rowntree. À eux quatre, ils forment le groupe Seymour qui se produit pour la première fois en public l'été 1989.
 
La performance attire l'attention et le groupe est contacté par la maison de disque Food Records. Au moment de la signature du contrat, Food Records invite les membres de « Seymour » à changer l'appellation de leur groupe.
 
C'est ainsi que naît « Blur ». Le premier single du groupe « She's so high » que les membres de la troupe a répété pour la première fois fin 1989 sort dans les bacs en 1990.
 
Quelques mois après, l'album « Leisure » est dévoilé au public. S'ensuit la sortie d'un second single intitulé « There's no other way » qui se place très bien dans les charts et atteint la huitième place. « Bang » sortira peu après mais le succès n'est pas au rendez-vous.
 
Le second opus de Blur portant le titre « Modern life is rubbish » reçoit en effet un accueil timide et le groupe est confrontée à la mode du « grunge ». La consécration du groupe arrivera en 1994 et accompagne la sortie du troisième album « Parklife ».
 
Blur est alors considéré comme étant le leader incontesté du mouvement « Britpop ». Le groupe remporte d'ailleurs quatre Brit Awards pour le meilleur single, le meilleur clip, le meilleur album et le meilleur groupe britannique.
 
Le titre « Girls and boys » tiré de « Parklife » rencontrera un succès retentissant et arrive à la cinquième place des meilleures ventes de single au Royaume-Uni. 1995 est une année mouvementée pour Blur.
 
Sa rivalité avec le groupe Oasis crée des tensions sans précédent et les deux groupes se lancent des piques incendiaires par presse interposée.
 
Suite à cette période éprouvante, le groupe a bien failli se séparer. Deux ans après, Blur sort son cinquième album éponyme « Blur ». « Beetlebum », le premier single tiré de cet opus reçoit un excellent accueil et arrive dès sa sortie à la tête du classement des meilleurs singles au Royaume-Uni.
 
 
Le renouveau
 

Avec la sortie de « Beetlebum », Blur amorce un nouveau virage dans son parcours. Le groupe quitte peu à peu le style Britpop pour adopter un style plus proche du rock alternatif.
 
Peu après sort « Song 2 », le deuxième single de l'album « Blur » qui marquera l'entrée de Blur dans les cœurs des Américains. S'ensuit une tournée qui mènera les membres du groupe à faire un véritable tour du monde. En 1999, le groupe continue sur la voie du changement avec la sortie de l'album « 13 ».
 
Les chansons « Caramel » et « Bang » offrent un moment de pur bonheur aux auditeurs qui découvrent une nouvelle facette des talents du groupe. Trois singles seront extraits de « 13 » à savoir « Tender », une chanson avec des sonorités gospel qui est arrivé numéro 2 aux charts britanniques, « Coffee & TV », un titre dans lequel Graham Coxon dévoile ses talents de chanteur et « No distance left to run ».
 
Parallèlement aux sorties d'albums, Blur enchaîne les tournées promotionnelles et remportent le titre de « « Best Live Act in the World ». En marge du groupe « Blur » lui-même, ses quatre membres ont eu l'occasion de s'épanouir dans des projets artistiques parallèles.
 
De son côté, Alex James a renoué avec le monde de la pop avec Fat. Dave Rowntree s'investit dans l'animation assisté par ordinateur. Damon Albarn a quant à lui contribué à la création de Mai Music, projet auquel ont participé des musiciens d'Afrique et a noué avec la gloire grâce à Gorillaz, groupe virtuel créé en collaboration avec Jamie Hewlett. Pour ce qui est de Graham Coxon, il a choisi de se lancer dans une carrière solo lui permettant de chanter autant qu'il le souhaite et de mettre entre parenthèse son appartenance à Blur.
 
 
Les années 2000
 
En 2003, des changements sont apportés dans la structure du groupe. Des nouveaux instrumentistes sont intégrés en l'occurrence un percussionniste et un saxophoniste.
 
Un choriste vient également grossir les rangs du groupe. C'est dans ces conditions que sort « Think Tank » qui sort le 6 mai 2003, le premier album à trois paru sous le label Virgin.
 
Avec ses mélodies et ses rythmes éclectiques, la dimension « groovy » de cet album fait l'unanimité. L'album est en tête au Royaume-Unis et arrive à la 56ème place aux Etats-Unis. Trois singles sont tirés de cet opus à savoir « Out of Time », « Good Song » et « Crazy Beat ».
 
Le groupe s'effrite peu à peu et l'on entend de moins en moins parler de Blur dont les membres partent chacun de leur côté.
 
En 2007, Damon Albarn participe à la mise d'un nouveau groupe baptisé The Good, the Bad and the Queen.
 
Après quelques années de silence et de rumeurs non fondées concernant d'éventuels nouveaux albums, le groupe fait part d'une reformation fin 2008. Six mois plus tard, le groupe au complet propose un concert inédit à Colchester, à l'endroit même où le groupe a donné sa première représentation vingt auparavant sous l'appellation de « Seymour ».
 
Différentes dates de concert sont annoncées. Le groupe participe ainsi à l'édition 2009 du festival de Glastonbury et offre un concert d'envergure à Hyde Park les 2 et 3 juillet.
 
Le groupe s'est ensuite produit en France le 5 juillet. Le public n'a pas manqué de montrer son enthousiasme à chacune de ces dates mais Blur ne se revient pas pour autant sur la scène musicale.
 
Le groupe n'a par ailleurs aucun projet en cours que ce soit pour d'autres concerts que pour d'éventuels enregistrements d'albums.

+