Le -
modifié le -

Stromae: ce que le clip de "Formidable" révèle de nous

© © Getty Images / Matthew Eisman

En 2013, Stromae faisait la une des médias avec une vidéo de lui déambulant ivre dans les rues de Bruxelles. C’était avant de savoir que le chanteur tournait son nouveau clip…

Un clip qui dénonce la société du buzz

En plein succès avec la sortie de son album "Racine carrée", Stromae décide de tourner le clip de son hit "Formidable" en caméra cachée. Le Belge fait mine de déambuler ivre dans les rues de Bruxelles, en s’approchant de la ligne de tram et en invectivant les passants. Très vite, certains d’entre eux n’hésitent pas à sortir leur smartphone, pensant immédiatement au buzz que feront leurs vidéos d’un Stromae complètement saoul.

Et ça fait mouche. Quelques heures plus tard, les critiques pleuvent sur un Stromae bourré et "fort minable". En réalité, tout cela était savamment orchestré par l’interprète de la chanson, qui a bien compris que le buzz est aujourd’hui très lucratif pour promouvoir le travail d’un artiste. Une vision formidable de la société du buzz.

Une société qui préfère filmer plutôt que venir en aide

L’autre grand enseignement du clip de "Formidable" est un peu plus amer. À travers cette caméra cachée, "le Maestro de la musique" met en lumière une facette de notre personnalité peu reluisante: durant le tournage de son clip, le Belge a pu dénombrer plus de passants enclins à sortir leur smartphone pour filmer la scène que d’individus prêts à lui venir en aide. Une habileté à dégainer le smartphone en mode vidéo qui interroge et qui pose question sur la nature de l’être humain dans notre société actuelle.