Paroles Solune

Le - Par .

Voici des mots qui ont failli mourir avant de naître
Comme chacun des sourires que je donne pour paraître heureux
Il paraît que je ne le suis pas
Que j'ai vendu mon âme et pleurniché mais faut pas
Pathétiquement vôtre, comment faire autrement
J'aime la mélancolie de ce monde qui se meurt lentement
J'aime, raconter mes peines mais ne pense pas que je sois faible
Quand je suis à terre, je relève la tête moi
Je me souviens des premiers textes que j'ai gratté
Des premiers refrains avec ma putain de voix cassée
Le feat avec Sofia, premier son qui a marché
Quand l'oiseau de l'amour s'envole, tout le monde se met à l'écouter
À l'époque, je vivais sans un sou
Troubadour dans la rue, parfois saoul
Heureusement j'avais quelques amis
Mounir, grâce à toi j'ai mangé alors merci
À tous ceux que j'ai perdu, tous ceux qui ne sont plus là
Comme j'aurais aimé vous entendre chanter à l'Olympia
Si j'ai la tête dans les nuages, c'est pour être avec vous
Parce qu'ici souvent j'ai l'impression d'avoir fait le tour
Peut-être que je n'étais pas fait pour briller
Et que le succès aurait pu me briser
Peut-être, que c'était trop d'un seul coup
Je voulais qu'on parle de ma musique et non pas de ma sale coupe
Je voulais, qu'on aime mes histoires et qu'on vienne les chanter avec moi
Pas qu'ils attendent que je fasse un faux pas
Faut pas croire tout ce qu'on vous dit
Quand la lumière vient sur toi, elle emporte un bout de ta vie
Heureusement que derrière la cabine il y a les frérots
Sinon ça ferait longtemps que j'aurais éclaté en sanglots
Éclaté ce micro qui m'a pris des moments chers
Maman, pour la première fois j'ai raté ton anniversaire
Pendant un an je n'étais pas là pour mes amis
Eux qui m'avaient soutenu comme une deuxième famille
À tous, je vous promets de faire attention
De ne pas devenir l'outil d'une putain d'ambition
À tous, je vous demande pardon
Et comme d'hab', je le fais en chanson

Moi p'tit gars de banlieue, loin des clichés
Bien, avoue, tu pensais que j'étais bête, tu n'étais pas préparé
À tous ceux qui jugent mais ne font rien
Tous ces frustrés qui ont ri de mes chagrins
Comme j'aimerais vous offrir un cœur
Vous voir enfin, vous aimer sans avoir peur
De ceux qui ne vous ressemblent pas et qui ont le courage
De parler d'amour, de fraternité, de partage
J'ai voulu vous raconter la Lune et le Soleil
À l'heure où j'écris, il se couche, elle s'éveille
À toutes les radios qui m'ont trouvé trop dark pour passer mes chansons
Je viens en quelques larmes, de vous donner raison

Oh, il y a eu tout ça, il y a eu la scène
Il y a eu vos sourires pour effacer mes peines
J'aime vous appeler mes amis
Et vous dire que vous avez changé ma vie
Cet album il est pour vous
Voici les histoires d'un mec un peu fou
Il y a eu tout ça, il y a eu la scène
Il y a eu des milliers de mercis, des milliers de je t'aime

Je garde les mercis
Je vous envoie mes je t'aime

Deux, trois, Solune

Lyrics © Universal Music Publishing Group

Slimane Nebchi