Panic! at the Disco, aussi appelé P!ATD, est un groupe de pop punk originaire de Las Vegas (Etats-Unis) et composé de quatre artistes à l'origine. Depuis 2005, il a sorti 6 albums studio.

Un duo qui devient vite un quatuor

C'est en 2004 que le groupe Panic! at the Disco voit le jour. Ryan Ross, guitariste et chanteur, et Spencer Smith, batteur, s'associent pour former un groupe de musique. Peu de temps après, ils sont rejoints par Brendon Urie, chanteur, et Brent Wilson, bassiste. Pourquoi ce nom de groupe étonnant ? C'est en réalité un passage de la chanson "Panic" de Name Taken. Fait amusant, le groupe a failli s'appeler Burn Down the Disco en hommage à la chanson "Panic" des Smiths.

 

Des débuts fulgurants avec un premier album

Panic! at the Disco va au culot pour se faire connaître. Il contacte Pete Wentz, un des membres du groupe Fall Out Boy, et lui fait écouter ses créations. Impressionné, ce dernier décide de le rencontrer et leur trouve un premier label, Fueled by Ramen. Panic! at the Disco passe ensuite au label Decaydance et enregistre son premier album studio en 2005, "A Fever You Can't Sweat Out". C'est un succès : le disque se vend à plus de 2,2 millions d'exemplaires dans le monde.

 

Le groupe évolue vite

En 2005, le bassiste Brent Wilson annonce qu'il quitte le groupe. Panic! at the Disco ne se laisse pas abattre et lui trouve rapidement un remplaçant, Jon Walker. L'alchimie fonctionne et le nouveau bassiste s'intègre parfaitement au groupe. Panic! at the Disco se lance dans une tournée internationale, "Nothing Rhymes With Circus". Il reçoit le prix du meilleur clip aux MTV Video Music Awards pour le titre "I Write Sins Not Tragedies" et reprend une chanson de "L'Etrange Noël de monsieur Jack" de Tim Burton. En 2007, le groupe Panic! at the Disco se réunit pour enregistrer un nouvel album, "Pretty. Odd.". Il annonce aussi que le point d'exclamation va disparaître de son nom, au grand déplaisir des fans. L'album sort, porté par des titres tels que "Northern Downpour" qui sort en mars 2008.

 

Panic! at the Disco se scinde en deux

En 2009, c'est le drame : Ryan Ross et Jon Walker quittent le groupe, car ils ne sont plus d'accord sur son orientation musicale. Brendon Urie et Spencer Smith annoncent qu'ils continuent l'aventure à deux et récupèrent le point d'exclamation qui avait disparu de leur nom. En 2011, ils sortent un nouvel album, "Vices and Virtues". Leur single "The Ballad of Mona Lisa" reçoit un accueil très favorable du public. Le duo retrouve facilement ses marques et évolue dans un genre un peu plus théâtral. Il enchaîne plusieurs tournées et différents festivals.

 

Des problèmes personnels qui impactent le groupe

Panic! at the Disco part en studio pour réaliser un quatrième album qui sortira en 2013, "Too Weird to Live, Too Rare to Die!". Le groupe doit partir en tournée aux Etats-Unis et en Europe, mais Spencer Smith a des problèmes personnels qui impactent sa carrière musicale. Le batteur déclare dans une lettre, peu avant de partir en tournée, qu'il présente une addiction à l'alcool et aux drogues. En 2015, il annonce officiellement son départ du groupe à cause de sa toxicomanie. Brendon Urie devient alors le dernier membre de Panic! at the Disco, à la fois au chant, au piano, à la guitare et à la batterie.

 

Un seul survivant du groupe mais deux albums à succès

Brendon Urie continue l'aventure seul en s'entourant de musiciens lors des concerts. Le bassiste Dallon Weekes, par exemple, collabore avec le groupe pendant près de 8 ans. En 2016 sort le cinquième album de Panic! at the Disco, "Death of a Bachelor". C'est une vraie réussite : 200 000 exemplaires sont vendus la semaine de sa sortie. Deux ans plus tard, le groupe récidive avec la sortie de l'album "Pray for the Wicked", en juin 2018. Il est épaulé par une nouvelle bassiste, Nicole Row. C'est un succès, notamment grâce au titre "High Hopes".

Clips

Albums

Tous les albums - Panic! at the Disco