Nea (biographie) ©Jasmin Storch

Nea

Nom de naissance : Linnea Södahl

Pays de naissance : France

Genre musical : Electro

Biographie Nea

Révélée avec son hit "Some Say", Nea entend bien conquérir l’Europe (et le monde) avec sa musique. Zoom sur la carrière de l’une des révélations musicales du début de l’année 2020.

Une naissance en Afrique du Sud

De son vrai nom Linnea Södahl, Nea voit le jour en Afrique du Sud. À une époque où l’Apartheid est encore en place, ses parents décident rapidement de déménager. Alors qu’elle n’est encore qu’une enfant, Nea pose ses valises en compagnie de ses géniteurs dans un tout autre pays : la Suède. C’est donc en Europe, éduquée dans les principes et les valeurs des pays scandinaves, que Nea se construit progressivement son personnage d’artiste.

 

Des premières collaborations prestigieuses

Vous faites partie de celles et ceux qui ont découvert Nea avec son hit "Some Say" sorti en 2019 ? Sachez que la chanteuse suédoise n’en était alors pas à ses débuts dans la musique. Décidée à se faire connaître dans l’univers de la pop, Nea a, dans un premier temps, multiplié les collaborations avec de grands artistes. À son crédit, des hits portés par Zara Larsson (l’interprète du hit "All the time"), Maggie Lindemann, Tinie Tempah ou encore Tove Styrke. Pour son travail artistique, la Suédoise reçoit plusieurs récompenses dans son pays d’adoption et enrichit son catalogue musical.

 

La révélation "Some Say"

À la fin de l’été 2019, Nea diffuse sur les réseaux sociaux, sur YouTube et sur les ondes radio son premier single en tant qu’artiste chanteuse. Avec "Some Say", la Suédoise fait une entrée fracassante dans le monde des chanteuses pop. Pour son premier hit, Nea s’inspire directement d’une autre chanson publiée en 1999 par le groupe italien Eiffel 65 : "Blue (Da Ba Dee)". Avec ce titre, Nea explore avec délicatesse les profondeurs du désir humain et la persévérance courageuse face à un amour non partagé.

 

Un titre inspiré de son histoire personnelle

On connaît, à ce jour, très peu de choses sur la vie privée de Nea. En tant que nouvelle révélation musicale, la chanteuse n’a pas encore eu le temps de dévoiler toutes les facettes de sa personnalité, son parcours, les situations qui la touchent, l’émeuvent, etc. Pour autant, on sait déjà que son premier hit "Some Say" est inspiré de son vécu. Amie avec un homme homosexuel, la Suédoise a longuement discuté avec ce dernier sur l’amour qu’il est parfois difficile d’atteindre et pour lequel vous n’êtes pour autant pas prêt à renoncer.

 

Un clip basé sur l’authenticité

Pour promouvoir son premier hit et accroître sa notoriété aux quatre coins du monde, Nea l’a naturellement accompagné d’un clip. Pour l’occasion, la Suédoise fait appel au réalisateur brésilien Leo Adef (connu pour avoir collaboré avec des marques telles que Yves Saint Laurent). Dans ce clip, Leo Adef et Nea explorent la sexualité au moment de l’adolescence, avec un regard intimiste à la limite du voyeurisme. Pour un gage d’authenticité, les protagonistes du clip "Some Say" ont d’ailleurs décidé de privilégier de véritables couples plutôt que d’engager des acteurs. Le clip se veut ainsi plus proche de la réalité et dévoile de façon plus efficace toutes les difficultés que l’on peut rencontrer pour obtenir l’amour réel. Posté en septembre 2019 sur YouTube, le clip de "Some Say" termine l’année civile 2019 avec près de 10 millions de vues au compteur, toutes versions confondues.

 

Une artiste engagée

À l’instar des plus grandes stars de la chanson comme Shakira qui créent parfois leur propre fondation, Nea figure elle aussi dans la liste des artistes engagés. La Suédoise n’hésite pas à retourner régulièrement dans son pays natal pour collaborer avec l’association "Star of Life". En Afrique du Sud, cette association mène différentes actions pour diffuser des messages de protection contre le virus du sida et emploie notamment la musique comme technique de sensibilisation. Nea est également investie dans un autre organisme, Nvak, dont la principale mission consiste à offrir une éducation musicale aux jeunes enfants (mais aussi aux femmes) en situation de précarité dans les pays en développement.

 

Le début d’une longue carrière ?

Difficile de prévoir avec certitude la carrière qui attend Nea dans les années à venir. À l’aube d’attaquer l’année 2020, la Suédoise semble pourtant bien armée pour inscrire son nom dans la liste des chanteuses pop à suivre au cours de la prochaine décennie. Là où d’autres comme Slimane ou Amir en France ont profité d’un passage à la télévision pour booster en quelques semaines seulement leur notoriété (et leur carrière), Nea manifeste elle une envie de prendre le temps de suivre son chemin jusqu’à la réalisation de sa destinée. Le succès de "Some Say" en Europe et dans le monde semble confirmer que la jeune artiste est sur la bonne voie.

Actualités

Vidéos