Le -
modifié le -

Michael Jackson: les secrets de l'album "Thriller"

© © Getty Images / KMazur

En 1982, quand Michael Jackson sort son album "Thriller", il devient le "roi de la pop" aux yeux du monde. Voyons quels sont les secrets d'une telle réussite.

L'entrée en jeu de MTV

Michael Jackson n'était pas le premier artiste noir à être diffusé sur la chaîne américaine MTV. Il y a eu Donna Summer, et Prince qui a fait décoller sa carrière avec son clip "1999". Mais Michael Jackson a brisé les dernières barrières raciales avec la diffusion de "Billie Jean" en mars 1983. MTV devient dès lors le média incontournable pour les nouvelles têtes d'affiche.

3 courts-métrages

3 hits de "Thriller" vont se transformer en mini-films classant Michael Jackson parmi les plus grands danseurs de pop. "Billie Jean" révolutionne le "Moon Walk", pas de danse glissé de la star. "Beat it" mélange plusieurs styles: pop, disco et rock, sur fond de violence maîtrisée. Quant à "Thriller", c'est l'apothéose! Film d'horreur de 14 minutes avec zombies, loups-garous et rires d'épouvante, les chorégraphies sont fascinantes.

L'album des records

Co-produit par Quincy Jones avec un budget de 750 000 dollars, "Thriller" est l'album le plus vendu au monde: 100 millions d'exemplaires. L'opus, 33 fois disque de platine, a obtenu 8 Grammy Awards, et toutes les chansons sont entrées dans le top 10. Michael Jackson l'a enregistré en 8 mois, et le magazine "Rolling Stone" lui rendra hommage: "un album somptueux, d'une vitalité pure". Seule ombre au tableau, des conflits avec Manu Dibango pour "Wanna Be Startin' Somethin'" en raison d'un sample utilisé du morceau "Soul Makossa".