Le -
modifié le -

Eurovision 2019: Madonna chante pour la première fois en live son nouveau titre «Future»

Conviée lors de la grande finale de l'Eurovision samedi 18 mai 2019, Madonna a interprété trois de ses nouveaux morceaux, dont deux inédits issus de son nouvel album. La chanteuse a aussi profité de ce concert pour faire passer un message politique qui n'est pas passé inaperçu...

Les fans de Madonna l’attendaient avec impatience. A l’issue de la 64ème édition de l’Eurovision organisée ce samedi 18 mai 2019 à Tel-Aviv en Israël, la célèbre chanteuse est montée sur scène pour clôturer la soirée. Une prestation millimétrée durant laquelle l’interprète de «La Isla Bonita» a chanté plusieurs de ses morceaux.

Vêtue d’une tenue imaginée par Jean-Paul Gaultier, Madonna est apparue avec un œil de pirate et entourée de faux moines à capuche. L’artiste a choisi de débuter son concert – d’une durée de huit minutes au total – par son hit «Like a Prayer», qui fête cette année ses 30 ans.

Madonna a ensuite proposé pour la première fois en live son nouveau single inédit, intitulé «Future», qu’elle partage avec le rappeur américain Quavo. Une façon pour elle de promouvoir son album inédit baptisé «Madame X», dont la sortie est prévue le 14 juin prochain.

© Getty Images

Une prestation controversée

Si Madonna était très attendue sur la scène du Convention Center de Tel-Aviv, la chanteuse âgée de 60 ans - bientôt en concert au Grand Rex à Paris - n’a pas vraiment convaincu le public et les téléspectateurs. Depuis, elle est même au centre d’un véritable bad buzz en raison du final proposé lors de son show.

Après avoir entonné quelques notes de son nouveau «Dark Ballet», Madonna a souhaité marquer les esprits avec la présence de plusieurs danseurs enlacés qui portaient dans leur dos les drapeaux israéliens et palestiniens. Dans un contexte actuel meurtrier entre les deux pays, et alors que l’Eurovision se veut apolitique, ce message a provoqué une vive polémique sur la Toile.