Le -
modifié le -

1er février 2004: retour sur l'incident du Super Bowl avec Justin Timberlake et Janet Jackson

Baptisé "Nipplegate", l’incident du Super Bowl 2004 avec Justin Timberlake et Janet Jackson a choqué une partie de l’Amérique. Retour sur ceTte séquence dont on se souvient encore 15 ans après.

Super Bowl 2004 : un show qui dérape

Le 1er février 2004, Janet Jackson et Justin Timberlake se produisent sur scène à l’occasion du Super Bowl. Lors de cette prestation, Justin Timberlake arrache une partie de la tenue vestimentaire de Janet Jackson (le bustier). Prévue dans la chorégraphie du show, cette séquence ne se déroule pas comme prévu. Lors du direct, Justin Timberlake maîtrise peu sa force et arrache le soutien-gorge de la chanteuse. En pleine retransmission télévisée, face à des dizaines de millions de téléspectateurs, Janet Jackson dévoile son sein droit.

Un scandale outre-Atlantique

Outre-Atlantique, la séquence choque. L’incident fait l’objet d’une campagne médiatique à charge contre les deux artistes, qui ont pourtant rapidement présenté leurs excuses. Il est à l’origine de mesures prises par les autres chaînes de télévision (différé de quelques minutes lors des retransmissions en direct) et d’une (longue) bataille judiciaire pour déterminer les responsabilités de chacun. À nouveau invité à participer à la mi-temps du Super Bowl en 2018, Justin Timberlake a cette fois eu plus de chance !