Burna Boy (bandeau) ©MDD

Burna Boy

Né(e) le : 02/07/1991

Nom de naissance : Damini Ebunoluwa Ogulu

Signe : Cancer

Pays de naissance : Nigéria

Genre musical : Dancehall , Pop , RnB , Hip-hop

Biographie Burna Boy

La naissance d’une (future) star internationale

Le 2 juillet 1991 à Port Harcourt, dans le sud du Nigéria, Damini Ebunoluwa Ogulu voit le jour dans l’anonymat. Fils d’un père travaillant dans l’univers de la soudure et d’une mère traductrice, celui que l’on appelle désormais Burna Boy passe toute la première partie de sa vie dans ce pays d’Afrique. Enfant, il se passionne pour la musique tout en décidant de poursuivre sa scolarité. Après avoir suivi son cursus classique du côté de Lagos, Burna Boy choisit de quitter son pays natal, direction la ville de Londres, afin d’y poursuivre ses études. Dans ses valises, le Nigérian embarque sa passion pour la musique et toutes ses influences.

 

Le premier album à 22 ans

Au cœur de l’été 2013, alors qu’il n’est âgé que de 22 ans, Burna Boy commercialise son premier album studio intitulé "LIFE" (pour Leaving an Impact For Eternity). Porté par le succès de titres comme "Tonight" ou "Abeg Abeg", l’album signé chez Aristokrat Records s’écoule à plus de 40 000 exemplaires le jour de sa sortie. La présence d’autres artistes aux côtés de Burna Boy sur ce premier album (comme Wizkid) explique en partie ce départ tonitruant. Un an plus tard, Burna Boy prend la décision de quitter son label pour créer sa propre maison de disques. En 2015, il dévoile à ses fans son deuxième opus, "On a Spaceship". Dans la foulée, en septembre 2016, un EP composé de sept titres vient s’ajouter à la discographie du chanteur nigérian.

 

La collaboration avec Fall Out Boy, le sample de Drake et une nouvelle série d’albums

Au tout début de l’année 2018, Burna Boy collabore avec Fall Out Boy pour la chanson "Sunshine Riptide" extraite de l’album du groupe de rock américain. La même année, il dévoile son troisième album studio personnel, "Outside", sur lequel figure le titre "More Life". Ce dernier fait l’objet d’un sample de la part du rappeur canadien Drake, avec suffisamment de modifications pour rendre l’original assez peu reconnaissable. Plutôt que de se lancer dans une bataille judiciaire sur les droits d’auteur, les deux artistes choisiront de collaborer avec un featuring sur le titre "Balling". Au fil des mois et des sorties de singles comme l’incontournable "Ye", Burna Boy acquiert en notoriété. Au Nigéria, il enchaîne les récompenses avant de s’attaquer plus férocement encore à la scène internationale. En 2019, le chanteur dévoile son quatrième album, "African Giant". Au même moment, Burna Boy est annoncé comme le nouvel artiste d’Apple Music et enregistre une partie de l’album "The Lion King : The Gift" de Beyoncé.

 

La consécration et la reconnaissance internationale

Avec "African Giant", Burna Boy dévoile beaucoup plus que son talent pour l’afrobeat. Aux quatre coins du monde, le Nigérian séduit un nouveau public attiré par le rythme de ses chansons, et par ses textes. En 2020, il rend un hommage appuyé à ses origines avec un nouvel album à l’accent africain, "Twice as Tall". Preuve de la nouvelle notoriété du chanteur, de nombreux artistes s’associent à lui pour cet opus. C’est le cas, entre autres, du Sénégalais Youssou N’Dour pour le titre "Level Up", du leader du groupe Coldplay Chris Martin pour la chanson engagée "Monsters You Made", ou encore du groupe américain Naughty by Nature. Quelques mois seulement après la sortie de cet album, Burna Boy inscrit son nom au palmarès des Grammy Awards. En 2021, il remporte le trophée dans la catégorie "Meilleur album de musique du monde" devant des artistes comme Anoushka Shankar et Bebel Gilberto. Il enregistre aussi un remix de la chanson "Hey Boy" avec la chanteuse Sia.

 

L’un des plus grands représentants de l’afrobeat

À partir du milieu des années 2010, l’afrobeat devient un véritable phénomène musical international. Avec des artistes emblématiques en fer de lance comme Wizkid ou Burna Boy, l’afrobeat bénéficie d’une exposition exceptionnelle, jusqu’à être qualifié, par plusieurs spécialistes, comme "la nouvelle pop mondiale". Avec ses origines nigérianes, sa culture africaine et des influences comme Bob Marley ou Fela Kuti, Burna Boy s’inscrit parmi les plus grands représentants de ce genre musical.

 

Un sixième album pour célébrer ses dix ans de carrière

Assoiffé de musique, Burna Boy poursuit son aventure à un rythme effréné. En 2022, le Nigérian commercialise son sixième album, "Love, Damini", qui célèbre ses dix premières années de carrière. Pour en assurer la promotion, le chanteur peut s’appuyer sur des chansons comme "It’s Plenty" ou sur la collaboration avec Ed Sheeran pour "For My Hand". Ed Sheeran et Burna Boy avaient déjà collaboré en 2019. Preuve du chemin parcouru depuis les débuts, Burna Boy parvient à remplir au mois d’avril 2022 le très célèbre Madison Square Garden. En 2023, le Nigérian s’attaque à une autre scène musicale encore plus démesurée : le Wembley Stadium, avec une capacité de 90 000 personnes, trois fois celle du Madison Square Garden.

Vidéos

Albums