SCH (bandeau) ©Youtube SCH

Sch

Né(e) le : 06/04/1993

Nom de naissance : Julien Schwarzer

Signe : Bélier

Pays de naissance : France

Genre musical : Rap , Gangsta rap , Rap français

Biographie Sch

SCH : un jeune rappeur marseillais inspiré et aux influences éclectiques

De son vrai nom Julien Schwarzer, SCH voit le jour le 6 avril 1993, à Marseille, dans le département des Bouches-du-Rhône. Il grandit dans le quartier de Saint-Barnabé avant de déménager pour la ville d’Aubagne. Alors qu’il n’est âgé que de 13 ans, il se met à écrire ses premières chansons. Ses inspirations musicales vont de Joe Dassin à Eminem, en passant par 50 Cent et Elton John. En 2008, il adopte le pseudonyme de Schneider et publie ses premières créations sur le Web. En parallèle, SCH suit une formation en tant que technicien du froid, avec une spécialisation en conditionnement de l’air.

 

Une carrière qui démarre sur d’excellentes bases pour SCH

Bien qu’il compose et écrit depuis ses 15 ans, la carrière musicale de SCH prend son envol au cours des années 2010. Il se distingue tout d’abord en 2014 avec des chansons telles que "Gangrene", "La Malette", "Mardi Graas" ou "TITVS". L’année suivante, il signe "Liquide" avec Lacrim, "Gomorra" (hommage à la série éponyme) et "A7". Ce dernier single est également le patronyme de sa première mixtape. Toujours en 2015, SCH enchaîne d’autres titres notables, comme "Champs-Élysées", "Drogue prohibée", "Millions" ou "Solides". On le retrouve aussi aux côtés de Sadek et Lapso sur "Pas de manières".

 

Un premier album remarqué et de nombreux projets musicaux collaboratifs

Exprimant un style aux sonorités basses, SCH se démarque rapidement sur la scène du rap français. Avec un succès constant, il s’essaye à d’autres registres, comme le cloud rap, le hip-hop ou la trap. En 2016, DJ Kore produit son premier album studio : "Anarchie". Celui-ci comprend 13 chansons, dont "Cartine Cartier" avec Sfera Ebbasta, "Essuie tes larmes" et "Trop énorme". Avec plus de 200 000 exemplaires vendus, ce premier effort est certifié double disque de platine. SCH prépare ensuite le terrain pour un deuxième album avec "Comme si", "Poupée russe" et "J’attends". Ce nouveau projet donne lieu à la sortie de "Deo Favente" en 2017. En parallèle, le rappeur marseillais retrouve Lacrim pour "Ça va", "Tramontane" et "Laisse-les". Rim’K le sollicite pour chanter à ses côtés sur "Rien de lavable".

 

Un nouveau label créé et des projets d’albums qui se concrétisent

L’année 2018 marque un tournant pour SCH. Il fonde en effet son propre label : Maison Baron Rouge. L’artiste travaille ensuite à un projet d’albums sous la forme d’une trilogie. Le premier volume, "JVLIVS", sort en octobre 2018. Il y aborde de nombreuses thématiques, comme la pauvreté ou le grand banditisme. Ce troisième album studio se caractérise, entre autres, par des interludes narrés par José Luccioni et une featuring avec Ninho : "Prêt à partir". Un an plus tard, SCH récidive avec "Rooftop", son quatrième album studio. Contrairement à son prédécesseur, on y distingue davantage de chansons collaboratives, comme "Super Silver Haze" avec Heuss l’enfoiré, "Baden Baden" avec Gims ou "Solitude" avec Rim’K.

 

Un succès qui demeure constant pour SCH

En 2020, il intègre le collectif 13 Organisé et participe au titre "Je suis Marseille", qui rend hommage à la cité phocéenne. En 2021, SCH sort le second volume de sa trilogie, "JVLIVS II". Ce cinquième album studio se distingue notamment par des chansons aux titres évocateurs. On peut s’attarder, entre autres, sur "Parano", "Mafia" et "Tempête". Ce nouveau projet est également l’occasion de réaliser une collaboration avec Jul pour "Mode Akimbo" et Freeze Corleone pour "Mannschaft". SCH fait aussi partie des membres du jury pour l’émission télévisée "Nouvelle école", librement inspirée du show américain "Rhythm + Flow". Au cours de cette période, plusieurs featurings voient le jour, dont "Kimono" avec Sadek et Ninho, "La Danse des bandits" avec Naps. En 2022, SCH côtoie Hamza et Zeg P sur le titre "Fade Up" et Soso Maness pour "Va jober".

Vidéos

Albums