Mathieu Koss ©MDD

Biographie Mathieu Koss

Mathieu Koss, de son vrai nom Mathieu Bordaraud, est un DJ, compositeur et producteur français qui s’est fait connaître grâce aux titres "Need Your Lovin’" et "Big Jet Plane".

Mathieu Koss : la musique en autodidacte

Né à Nancy, Mathieu Koss est bercé par les disques de ses parents, en particulier Bob Marley et Jean-Jacques Goldman. L’idée de faire carrière dans la musique est encore lointaine puisque le jeune Nancéien ne joue d’aucun instrument. En revanche, il se lance dans la cuisine à 16 ans en passant son CAP. Plus tard, il abandonne les fourneaux pour devenir vendeur en fournitures industrielles. Lassé par cette vie ordinaire, il décide de tout plaquer en 2013, et part à la découverte du monde : l’Australie, la Nouvelle-Zélande, Bali, le Japon… En 2014, le voyageur est de retour à Nancy, mais c’est la musique qui occupe alors toutes ses pensées. Autodidacte, il apprend à jouer de la guitare et des claviers. Il signe quelques morceaux électro tout en participant à des tremplins. L’année suivante, Mathieu Koss part s’installer à Fréjus, où il a déjà de la famille et des amis, avec l’idée de vivre de la musique.

 

2016 : tournant musical pour Mathieu Koss

Après avoir démarché plusieurs labels, Mathieu Koss se voit offrir sa première chance par Spinnin’ Records. Avec ce label néerlandais, il sort gratuitement sur Internet un remix de "Feel Good Inc." de Gorillaz. Le morceau est bien accueilli, ce qui lui permet d’enchaîner avec le single "Stars", sur lequel on entend la voix de la chanteuse Mingue. En 2016, Mathieu Koss sort une reprise de "Need Your Lovin’" du groupe The Korgis. Le titre atteint la première place du DMC Buzz Chart, ce qui permet au jeune homme de signer officiellement chez Spinnin’ Records. Diffusé dans les clubs à la mode d’Ibiza et Saint-Tropez, "Need Your Lovin’" attire l’attention de Bob Sinclar. Le célèbre DJ contacte alors Mathieu Koss pour lui demander de remixer son titre "Someone Who Needs Me". Sitôt dit, sitôt fait : le single paraît en 2016, et se place dans le top 10 de la plateforme Beatport. Au cours de l’année 2016, Mathieu Koss sort trois autres remixes : "Wildfire" de Niels Geusebroek, "Static" de Cazzette, et "Say My Name" de Destiny’s Child.

 

Mathieu Koss : de "Big Jet Plane" à "Never Growing Up"

À l’automne 2016, Mathieu Koss est contacté par Alok, un DJ brésilien alors au creux de la vague. Ce dernier lui propose de reprendre "Big Jet Plane" d’Angus & Julia Stone. Le Français ne se fait pas prier puisqu’il est fan de la chanson. Avec la chanteuse Joan Alasta au chant, la reprise, sortie en septembre 2017, est un vif succès : elle se classe numéro 1 sur les plateformes de musique en ligne au Brésil, et atteint le sommet des charts dans plusieurs pays. Elle comptabilise également plus de 200 millions d’écoutes sur Spotify. Le clip de "Big Jet Plane" est même nominé aux MTV MIAW Brazil Awards. Alors que la carrière d’Alok est relancée, Mathieu Koss est désormais sous les feux des projecteurs. En octobre 2017, on le voit au Amsterdam Dance Event avec d’autres poids lourds de la musique électronique. En 2018, il est sollicité par Joan Alasta pour une nouvelle collaboration sur le titre "Best Is Yet To Come". Celle-ci sera fructueuse : le titre rencontre le succès dans de nombreux pays d’Europe, et totalise plus de 5 millions d’écoutes sur Spotify. La même année sortent les remixes "Rebel Yell" de Klingande et "Old School Romance" de Celestal avec en featuring Rachel Pearl & Grynn. En 2019, Mathieu Koss sort "Never Growing Up" avec en featuring le chanteur américain Aloe Blacc. Parallèlement, il se produit dans les clubs français en espérant un jour atteindre le succès de ses idoles, Calvin Harris et Avicii.