Martin Solveig est un DJ français, plus discret que ses homologues, mais tout aussi talentueux et plébiscité. Retour sur ses presque vingt ans de carrière.

Une entrée rapide dans le monde de la musique

Né le 22 septembre 1976, Martin Solveig suit une formation musicale classique durant son enfance, en intégrant la Maîtrise des Petits Chanteurs de Sainte-Croix de Neuilly, dans laquelle il est soliste soprano. Ce n'est qu'à partir de 16 ans qu'il commence à être attiré par la musique électronique et décide de devenir DJ. Il se fait rapidement une place dans les clubs parisiens, mais il décide de se diversifier en devenant producteur de musique électronique. Rapidement, il se fait remarquer grâce à son titre "Heart of Africa" au point que Bob Sinclar et DJ Gregory l'invitent à participer au projet Africanism, qui le propulse sur le devant de la scène. Il continue parallèlement ses études de commerce jusqu'à l'obtention de son diplôme.

Une carrière internationale pour un homme qui reste discret

Après cinq albums et plus de dix-huit ans de carrière, avec des succès incroyables comme "C'est la vie" ou "Intoxicated", Martin Solveig a toujours voulu rester discret. En interview, il ne répond qu'aux questions en rapport direct avec la musique, le reste des sujets ne l’intéressant absolument pas. Très créatif, il fait toujours appel à des personnalités pour apparaître dans ses clips : l'équipe de Cauet pour le clip "Rejection", Mélanie Laurent pour le titre "Big in Japan", ou encore Yann Barthès pour le clip "Blow".

Actualités

Vidéos

Paroles de chansons

Albums

Photos