H.E.R. ©NRJ

H.E.R

Né(e) le : 27/06/1997

Nom de naissance : Wilson Gabriella

Signe : Cancer

Pays de naissance : États-Unis

Genre musical : RnB , Soul , Hip-hop

Biographie H.E.R

Une enfance musicale

Beaucoup pensent que l’environnement familial dans lequel vous grandissez conditionne en grande partie votre carrière future. Difficile de ne pas être d’accord avec cette affirmation quand on s’attache à découvrir la jeunesse de H.E.R. Née à Vallejo en Californie le 27 juin 1997, H.E.R, Gabriella Wilson de son véritable nom, grandit au sein d’une famille déjà passionnée par la musique. Le père de H.E.R est musicien, et les autres membres de la famille sont nombreux à lui faire découvrir divers genres musicaux. Très tôt, H.E.R est d’ailleurs invitée à se perfectionner dans la maîtrise des instruments de musique. À 5 ans, la jeune Américaine est capable de jouer de la guitare et quatre autres instruments de musique. À 10 ans, elle dévoile déjà son timbre de voix à des milliers de téléspectateurs.

 

Les premiers pas de future star

C’est en 2007, à travers un épisode de l’émission américaine "The Maury Show", que H.E.R dévoile pour la première fois son talent au grand public. Pour l’occasion, la pré-adolescente décide de reprendre le titre "Fallin’" interprété à l’origine par sa compatriote Alicia Keys. Dans la foulée, H.E.R poursuit son début de carrière dans la musique en multipliant les apparitions sur le petit écran. On la retrouve, notamment, dans les émissions "The View" et "Good Morning America". Ayant rapidement décelé tout le potentiel de H.E.R sur le plan musical, les responsables du label J Records proposent à l’Américaine un premier contrat (elle n’a alors que 14 ans). C’est dans ce contexte que H.E.R se met à côtoyer quelques-uns des plus grands artistes R’n’B outre-Atlantique, parmi lesquels Alicia Keys.

 

Premier single et premier album

En mars 2015, à la veille de ses 18 ans, H.E.R commercialise son premier single intitulé "Something to Prove". À la même période, la jeune chanteuse américaine booste sa présence sur les réseaux sociaux et sur les plateformes d’écoute de musique en ligne. Elle reprend, entre autres, le hit "Jungle" de Drake qu’elle poste sur SoundCloud sous le pseudonyme de Gabi Wilson. Avec la sortie de son premier EP, "H.E.R. Volume 1" en septembre 2016, Gabriella Wilson bascule officiellement sous le costume de H.E.R. Pour ce premier EP, l’Américaine décide pourtant de rester anonyme. Il faudra la persévérance de fans et d’internautes lancés dans une quête d’identité pour que H.E.R confirme officiellement être à l’origine de ce premier projet musical.

 

Le deuxième EP

Placé sous le signe des relations amoureuses et de la séduction, le premier EP de H.E.R rencontre un certain succès. Sur SoundCloud, l’EP franchit la barre des 12 millions d’écoutes au cours de l’été 2017. Au printemps de la même année, H.E.R est déjà de retour avec un deuxième EP, "H.E.R. Volume 2". Plus optimiste et plus fun que le volet précédent, "H.E.R. Volume 2" permet à la chanteuse américaine d’accroître sa notoriété. Quelques mois plus tard, H.E.R décroche une nouvelle occasion de se faire connaître du grand public en participant à la première partie de Chris Brown sur la tournée "Heartbreak on a Full Moon".

 

Troisième EP et premier album

En parallèle de sa tournée aux côtés de l’ex de Rihanna, H.E.R enregistre son troisième EP intitulé "I Used to Know Her : The Prelude". Quelques mois plus tard, la chanteuse dévoile la sortie de son premier album. En pratique, ce premier album de H.E.R se résume à une compilation de ses trois EPs. La principale intéressée confesse d’ailleurs préférer ce format à celui de l’album traditionnel, un format qu’elle juge plus adapté pour capter l’attention du public et pour tisser une relation plus régulière entre un artiste et ses fans.

 

La route vers les sommets

Avec son premier album, H.E.R franchit la dernière étape sur son chemin destiné à l’amener au sommet du R’n’B international. Adoubée par la chanteuse Adèle en personne, cocoonée par Alicia Keys, la nouvelle perle du R’n’B n’en finit plus de faire parler d’elle. Récompensée d’un Grammy Award dans la catégorie "meilleur album de R’n’B" en 2019, H.E.R décroche l’année suivante cinq nominations au cours de cette même cérémonie prestigieuse. Sur les plateformes de musique en ligne comme sur YouTube, chaque nouveau single se transforme rapidement en hit. C’est le cas, par exemple, des hits "Hard Place", "Focus" ou encore "Damage".

 

Du R’n’B empreint de soul avec des titres inspirés de sa vie réelle

Voilà comment il serait possible de résumer, en une phrase, la carrière de H.E.R. Depuis ses débuts, la chanteuse américaine a su démontrer une capacité à mélanger les influences soul au R’n’B. À travers ses nombreux titres, pour beaucoup autobiographiques, H.E.R entend bien également délivrer des messages à toute sa communauté de fans et au monde entier. Dans "I’m not OK", la chanteuse fait entendre sa voix contre l’insécurité ressentie par les femmes de couleur aux États-Unis. Avec "I Can’t Breathe", elle s’inscrit pleinement dans le mouvement "Black Lives Matter" initié à la mort de George Floyd, comme ont pu le faire d’autres artistes comme les Black Eyed Peas.

Vidéos

Albums