Black Coffee ©Gabriel Olsen / Getty Images

Black Coffee

Né(e) le : 11/03/1976

Nom de naissance : Nkosinathi Innocent Maphumulo

Pays de naissance : Afrique du Sud

Genre musical : Electro , House

Biographie Black Coffee

Nkosinathi Innocent Maphumulo, plus connu sous le pseudonyme de Black Coffee, est un DJ sud-africain né le 11 mars 1976. Il s'est notamment fait connaitre en participant à la Red Bull Music Academy.

Un futur DJ marqué très tôt par la vie

Fils d'un présentateur de télévision et d'une actrice, Nkosinathi Innocent Maphumulo grandit dans un monde artistique. Durant sa jeunesse, il intègre l'Université de Durban, où il est diplômé en études de jazz. Pourtant, rien le prédestinait à devenir musicien, lui qui a perdu l'usage d'une main à seulement 14 ans. Avec deux autres camarades, il est pourtant engagé en tant que choriste pour Madala Kunene. Avec plusieurs amis, le jeune homme fonde ensuite le groupe de musique Shana et prend alors le pseudonyme de Black Coffee. En 2003, l'artiste en herbe a la chance d'être sélectionné pour participer au Red Bull Music Academy, une série d'ateliers musicaux. Black Coffee se fait alors remarquer sur la scène musicale sud-africaine et voit sa carrière débuter.

De la Red Bull Music Academy à l’Europe tout entière

Deux ans après avoir participé à la Red Bull Music Academy, Black Coffee sort un remix du titre « Stimela » de Hugh Masekela. C'est à cette époque que Sony lui propose un contrat. L'artiste le refuse et fonde alors sa propre maison de disques. Peu de temps après, le jeune artiste sort un premier album éponyme, auquel ont notamment collaboré Hugh Masekela et Thandiswa Mazwai. Très vite, sa musique se fait remarquer en Afrique du Sud et lui donne l'opportunité de publier un second album : « Have Another One ». Ses créations commencent alors à s'exporter en dehors de son pays natal, ce qui lui donne l'opportunité de jouer au festival Sónar de Barcelone. Après avoir joué avec d'autres DJ réputés, comme Little Louie Vega et Charles Webster, Black Coffee sort l'album « Home Brewed » en 2009, sur lequel figure notamment une collaboration avec Zonke. Plusieurs titres réalisés avec Culoe de Song et Zakes Bantwini sont alors certifiés disques d'or et de platine.

Une performance entrée dans le Guinness Book

En 2010, c'est la consécration pour Black Coffee. Son set de 60 heures non-stop lui vaut d'entrer dans le Guinness Book des records. Cette même année, il remporte deux récompenses aux South African Music Awards : meilleur artiste masculin et meilleur album urbain. Le DJ revient deux ans plus tard avec un quatrième album intitulé « Africa Rising ». C’est à cette époque que Maphumulo a l'occasion de jouer dans certains lieux les plus réputés, dont Circo Loco à Ibiza et Panorama Bar à Berlin. Sa notoriété grandissante, le jeune DJ entame une tournée mondiale au début de l'année 2015 qui l'emmènera notamment en Australie et au Mexique. C'est aussi à cette époque que Black Coffee aide Gigi Hadid à faire ses débuts en tant que réalisatrice.

Des collaborations avec les plus grands

Black Coffee décide finalement de rentrer en Afrique du Sud, où il publie un nouvel album : « Pieces Of Me ». On y retrouve plusieurs grands noms de la scène musicale locale, comme Azola, Ribatone et Kensy. Après avoir joué au festival de Coachella, il participe à la chanson « Get It Together » du chanteur Drake. C'est encore un nouveau tournant que prend la carrière du DJ sud-africain lorsqu'il collabore avec David Guetta pour «  Drive » en 2018, un titre qui deviendra très vite l’un des hits de la rentrée. « Drive » sera même l'une des chansons les plus jouées en club en France. Dès lors, il continue les expérimentations, les remix et autres featurings, tout en tenant tout particulièrement à son indépendance et à la promotion de la musique sud-africaine.

Albums