Björk est une auteure-compositrice-interprète irlandaise qui mêle de nombreux styles musicaux. Elle a connu le succès dans les années 1990.

Une enfance dans une communauté hippie

Björk Guðmundsdóttir est née en 1965 à Reykjavik en Islande. Elle apprend le piano et la flûte dans son enfance puis, après le divorce de ses parents, elle est élevée dans une communauté hippie d'artistes. En 1977, son oncle l'aide à produire son premier album, "Björk". C'est un vrai succès, qui devient disque d'or en Islande. À l'âge de 16 ans, l'adolescente crée son propre groupe, Tappi Tikarass, qui sort un mini-album. Elle aime mêler de nombreux styles : punk, pop, trip-hop, électro... En 1982, Björk est à l'origine d'un autre groupe, KULK, plus tard rebaptisé The Sugarcubes. Il sort deux albums en 1984 et 1986.

Une Islandaise connue dans le monde entier

En 1993, Björk quitte le groupe et se lance en solo avec l'album "Debut". Le titre "Behaviour" fait le tour du monde. Deux ans plus tard, elle sort l'album "Post", et échappe de peu à un attentat à la bombe à l'acide. Traumatisée, elle continue toutefois la musique. Björk enchaîne les albums pendant dix ans : "Homogenic", "Selma Songs", "Vespertine", "Medulla" et "Volta". Dans chacun de ses opus, elle s'attache à explorer des styles musicaux différents, ce qui provoque l'admiration de ses fans et des critiques. Le disque "Biophilia" sort en 2011, et remporte le prix Webby Artist of the Year. Björk se lance aussi dans le cinéma, et joue dans le film "Dancer in the Dark" de Lars Von Trier. Elle reçoit le prix d'interprétation féminine au Festival de Cannes pour ce rôle. En 2015, la chanteuse sort l'album "Vulnicura", suivi en 2017 de l'album "Utopia".

Actualités

Paroles de chansons

Albums

Photos