Le -
modifié le -

Quand Avicii se confiait sur son addiction à l'alcool…

© © Getty Images / Kevin Mazur

Le très célèbre DJ Avicii, décédé en avril 2018, avait déjà évoqué ses addictions quelques années avant qu'il ne ferme les yeux à jamais. Retour sur ses confidences alarmantes!

Avicii, une hygiène de vie chaotique

C'est en 2013 que le DJ suédois Avicii se confiait dans les pages du magazine GQ. Outre les questions sur la musique, un point précis avait alors été abordé: la vie tumultueuse de la célébrité et ses excès. Il confiait ainsi boire pour oublier ses angoisses. Très stressé par sa vie d'artiste, à seulement 23 ans, il effectuait ce rituel pour se donner du courage avant de monter sur scène. Son producteur affirmait également: "Vous voyagez, vous vivez dans une valise, vous arrivez à cet endroit, il y a de l'alcool gratuit partout, c'est un peu bizarre si vous ne buvez pas". Mais ses écarts de conduite ne l'ont pas empêché de devenir l'un des artistes les plus talentueux de sa génération avec un premier album à succès, intitulé "Levels".

Avicii ne pouvait plus s'empêcher de boire

Avicii, ou Tim Bergling de son vrai nom, racontait aussi ses démons: "Je viens juste de prendre une habitude, parce que vous vous fiez à l'encouragement et à la confiance en soi que vous procure l'alcool, et vous devenez alors dépendant". Malgré tout, Avicii restait un DJ attentionné et généreux, qui prenait à coeur son engament pour des associations caritatives.