Bono

Né(e) le 10 mai 1960, Dublin, Irlande

Genre musical: Rock

Bono

Bono, de son vrai nom Paul David Hewson est le chanteur du groupe de rock U2, formé par Larry Mullen Junior, Dave Evans et Adam Clayton. Né le 10 mai 1960 à Dublin, en Irlande et ayant vécu une enfance turbulente, Bono est aujourd'hui un chanteur d'envergure et un leader vocal très engagé dans son métier. Il est marié à Alison Stewart et a 4 enfants.

Biographie

Bono, star montante du rock Second garçon de Bob et Iris Hewson, Paul David Hewson vit une enfance mouvementée aux côtés de son frère Norman Hewson. Enfant rebelle, Bono a un grand penchant pour le théâtre, ce qui lui permet d'ailleurs de se présenter sur scène pour chanter. Âgé de 15 ans, alors qu'il se rend à l'enterrement de son grand-père, il perd aussi sa mère qui meurt d'une rupture d'anévrisme. Bono se replie alors dans l'univers musical et s'inspire des goûts musicaux de chanteurs tels que Thin Lizzy ou encore Patti Smith. Au début des années 70, il vit ses premières expériences musicales en intégrant avec Gavin Friday et Guggi le groupe The Lypton Village. En 1976, il remarque une affiche au Mount Temple Comprehensive School de Dublin proposant une place de chanteur dans un groupe. Bono se rend alors chez Larry Mullen Junior, batteur prodigieux qui fera lui aussi partie du groupe. Accompagnés de Dave Evans, guitariste de talent et d'Adam Clayton, un excellent bassiste, ils forment ensemble le groupe U2, qui deviendra un groupe historique de rock. Depuis, la plupart des tubes du groupe seront écrits par Bono, qui entre temps, s'investit grandement dans différentes actions humanitaires et causes politiques telles que Amnesty International ou encore Greenpeace. Les débuts d'une carrière prometteuse A l'orée de sa carrière musicale, Bono a une voix d'adolescent notamment dans les albums « War » et « Boy ». Arborant un charisme hors pair, le chanteur détient un registre vocal assez large qui s'est amélioré au fil de ses albums. Dans certaines chansons des premiers albums, il a une voix légèrement raide qui dépeint sa passion pour le rock. Avant d'entamer l'enregistrement de « The unforgettable fire » en 1984, le chanteur reprend des cours de chant. Sur « The Joshua tree », l'on peut constater une vive amélioration de sa voix, celle-ci est même considérée comme l'une des plus belles voix du rock'n'roll. Le tube « I still haven't found what I'm looking for » en est la preuve concrète. Il enchaîne ensuite titre sur titre et sur des chansons comme « Pop » ou « Achtung baby » qui sort en 1991, mais sa voix perd de sa vigueur, sans doute par sa consommation excessive de cigares et de cigarettes. S'étant repris, Bono se fait entendre plus original que jamais avec une voix bien travaillée dans des titres tels que « How to dismantle an atomic bomb » ou encore « All that you can't leave behind ». Plusieurs artistes lui attribue à ce jour la voix la plus sexy de la musique rock. Au fil de sa carrière musicale, Bono fait la rencontre d'un grand nombre d'artistes et interprète des duos, notamment avec Frank Sinatra, Kylie Minogue, Beyoncé, Bruce Springsteen et beaucoup d'autres encore. D'autre part, il est l'auteur de « I am the blues », une chanson de l'album « Le coeur d'un homme » de Johnny Hallyday. Au cours de sa carrière, Bono rendra hommage à de grands interprètes tels que Jim Morrison ou Bob Marley. Bono récompensé pour ses actions humanitaires En parallèle de sa renommée artistique, le chanteur se fait remarquer par ses différents engagements humanitaires et politiques. En 1983, il interprète avec son groupe la chanson « Sunday bloody sunday » qui condamne les émeutes politiques de son pays natal. En 2002, grâce à DATA, une organisation qu'il crée, le chanteur s'engage fortement au profit de l'Afrique pour lutter contre l'endettement des pays africains ou encore contre l'épidémie du sida. Grâce à ces engagements altruistes mais aussi à son charisme et à ses talents, Bono est nommé Chevalier de la légion d'honneur. En décembre 2005, le chanteur Irlandais est élu par le magazine américain Time, Personnalité de l'année 2005, pour le combat qu'il a mené en faveur du continent africain. En janvier 2006, toujours dans le cadre de ses engagements humanitaires, il remporte le prix des médias allemands. Grâce à l'initiative de Tony Blair, la Reine d'Angleterre le nomme ensuite Chevalier de l'Ordre de l'Empire britannique. En 2003, 2005 et 2006, Bono se retrouve en lice pour le célèbre Prix Nobel de la paix. Grande personnalité au charisme et dont le talent n'est plus à prouver, Bono s'est amplement impliqué tant dans sa carrière musicale que pour les combats humanitaires qu'il a menés.

+