Le -
modifié le -

Alice Merton: «J’ai écrit "No Roots" parce que je suis sans racines»

Son grain de voix entrainant vous a déjà conquis sur son premier single «No Roots». La talentueuse Alice Merton débarque en France et nous raconte tout sur son parcours, ses inspirations et ses projets. Découvrez l’interview en vidéo!

Alice Merton en Interview

Alice Merton en Interview
Son titre «No roots», «sans racines» en français, semble bien résumer la vie de la chanteuse Alice Merton. Elle a en effet énormément déménagé durant toute son enfance. En tout, l’artiste a changé de maison douze fois et habité dans 4 pays différents! Elle est passée par le Canada, les Etats-Unis, l’Angleterre et vit aujourd’hui à Berlin où elle a fait ses études de musique.

Tous ces va-et-vient ont inspiré l’artiste qui raconte son manque de repères dans «No Roots», son premier single : «J’ai eu l’idée de ce morceau quand j’étais sur la plage avec mes parents en Angleterre parce qu’ils vivent là-bas depuis quatre ans. J’étais sur la plage et je me disais que je n’avais pas l’impression que c’était chez moi, même si j’étais avec mes parents.(…) Et j’avais besoin de m’exprimer sur ça, je ne me sentais pas si bien de bouger tout le temps. »

Alice Merton: une jeune prodige

Compositrice et chanteuse, la talentueuse artiste a déjà beaucoup de succès en Allemagne. Il faut dire qu’elle a commencé très jeune à faire de la musique. A 5 ans, elle débute le piano, puis le chant à 9. C’est au moment de l’adolescence qu’elle s'essaye à l’écriture de chansons: «A 17 ans, j’ai commencé à écrire des chansons et je suis tombée amoureuse de cet exercice. J’ai aimé exprimer ce que je ressens et pas tout le temps apprendre les chansons des autres mais créer mes propres compositions.»

Alice Merton surprend aussi tout le monde avec le lancement de son propre label à seulement 23 ans. Un défi qu’elle a voulu relever, avec son ami du conservatoire, afin d’être plus libre dans la création de ses chansons : «De nombreux labels en Allemagne nous disaient qu’il fallait qu’on change nos compositions parce qu’elles n’allaient pas se vendre. Mais moi je pensais «Non! J’adore mes chansons» donc nous avons investi notre argent dans notre label.» Alice, qui est passée récemment dans l’émission C’Cauet,ne s’arrête pas là! Elle envisage de travailler dur dans les mois qui viennent sur son premier album qu’elle aimerait sortir début 2018.