Tiakola ©NRJ

Tiakola

Né(e) le : 04/12/1999

Nom de naissance : William Mundala

Signe : Sagittaire

Pays de naissance : France

Genre musical : Rap , Rap français

Biographie Tiakola

Le foot avant le rap

De son véritable nom William Mundala, Tiakola naît à Bondy dans le département de la Seine-Saint-Denis le 4 décembre 1999. D’origine congolaise, Tiakola grandit avec ses 7 frères et sœurs à quelques kilomètres de la capitale française. Comme beaucoup de jeunes garçons, celui que l’on surnomme aussi souvent La Mélo rêve d’abord d’une carrière de footballeur. Dès l’âge de 5 ans, il enfile la tenue du club de football du Bourget. Il poursuit ensuite l’apprentissage des dribbles et des frappes au but pendant une dizaine d’années. À 16 ans, Tiakola décide toutefois de renoncer à cette carrière de footballeur qui offre peu d’élus pour beaucoup de candidats. À l’aube de la majorité, le jeune Français choisit de se tourner vers la musique, un milieu qui ne lui est pas totalement inconnu. Depuis tout petit, Tiakola expérimente le chant sur les bancs des églises évangéliques en compagnie de ses sœurs.

 

Les débuts dans le rap

Alors qu’il accompagne ses amis lors d’une session d’enregistrement en studio, Tiakola se découvre un talent inné pour le rap, lui qui a été élevé aux sonorités de la musique africaine et du ndombolo. Dès 2015, le natif de Bondy exploite ce talent en intégrant le groupe 4Keus, un groupe originaire de la cité des 4000 à La Courneuve. À ses débuts, le groupe se compose de 7 rappeurs et est produit par le label Wati B (Sexion d’Assaut, The Shin Sekaï, etc.). En 2017, deux ans après la formation du groupe, une première scission intervient pour donner naissance à 4Keus et 4Keus Gang. La même année, le groupe rencontre son premier succès avec la sortie de "O’Kartier C’est La Hess" certifié single d’or en France et écouté plus de 150 millions de fois depuis sa mise en ligne sur YouTube. Dans la foulée, Tiakola et ses acolytes enregistrent et commercialisent deux albums : "La vie continue" en 2018 et "Vie d’artiste" en 2020.

 

La carrière en solo

Au printemps 2019, Tiakola prend la décision de tenter l’aventure en solo. Sans quitter le groupe qui lui a permis de se faire connaître dans l’Hexagone, le rappeur se lance avec un premier titre, "Sombre mélodie". Quelques mois plus tard, il fait une apparition sur le titre "Mme Caroline" de Liim’s. Puis vient le temps des collaborations. On le retrouve, entre autres, aux côtés de Dadju pour la chanson "Dieu Merci", aux côtés de Franglish pour "Biberon" ou encore en compagnie de Gazo ("Kassav") ou MHD ("Pololo").

 

Le premier album

Après toute une série de featurings, Tiakola prend le temps d’enregistrer son propre projet. En avril 2022, celui que l’on présente parfois comme "le rossignol de La Courneuve" dévoile les premières notes de son opus "Mélo". Composé de 16 titres, le premier album du rappeur (qui est commercialisé en mai) comporte naturellement quelques collaborations avec Gazo, Niska ou encore Hamza. Mélange de rap, de pop et de drill, "Mélo" trouve assez rapidement son public. Promu par les singles "Si j’savais" et "Coucher de soleil", l’album est certifié double disque de platine un an après sa sortie et vaut à son interprète une nomination aux BET Awards. La même année, Tiakola remporte trois récompenses aux Flammes, une cérémonie qui met à l’honneur les musiques urbaines.

 

Une nouvelle série de collaborations

Après avoir fait l’unanimité avec son album "Mélo" et conquis les fans de rap en Île-de-France et ailleurs, Tiakola reprend le chemin des collaborations. Celui qui est aussi passionné de mode s’associe à des artistes comme Aya Nakamura pour le single "Cadeau", Zola pour "Toute la journée", et retrouve son acolyte Gazo pour le hit "Fleurs" extrait de la mixtape "KMT". Ce titre connaît un vif succès sur les réseaux sociaux, et en particulier sur TikTok.

 

Première à l’Olympia et nouveau projet

Désormais incontournable sur la scène du rap français, Tiakola part à la conquête du grand public. En 2023, celui qui écoutait du Cœur de Pirate lorsqu’il était encore sur les bancs de l’école se lance dans une série de concerts aux quatre coins de la France. En mars 2023, Tiakola pose pour la première fois les pieds sur la scène de l’Olympia de Paris. Il poursuit ensuite sa quête de notoriété en qualité de tête d’affiche de nombreux festivals avant de se consacrer à un nouveau projet. Dès la rentrée 2023, des murmures sur la sortie d’un album pour 2024 se mettent à circuler sur les réseaux sociaux.