Sting (bandeau) ©SC Pool - Corbis / Getty Images

Sting

Né(e) le : 02/10/1951

Nom de naissance : Gordon Matthew Thomas Summer

Signe : Balance

Pays de naissance : Royaume-Uni

Genre musical : pop-rock , Rock , Musique de film , Reggae

Biographie Sting

Les débuts de Sting

Le 2 octobre 1951, Gorden Matthew Thomas Sumner voit le jour à Wallsend, une petite ville située au nord-est de l’Angleterre. Né d’un père livreur de lait et d’une mère coiffeuse et pianiste amateur, le jeune homme qu’il était, aîné de quatre enfants, se passionne très vite pour la musique. Malgré la désapprobation de son père, Gorden enchaîne les petits boulots et se produit la nuit dans des clubs de jazz. C’est ici même qu’il trouvera son surnom, «Sting», le dard de la guêpe, en raison de son style vestimentaire alors qu’il portait un pull rayé noir et jaune. En 1971, il fonde le groupe local, Last Exit.

 

La formation de The Police

En 1977, Sting rencontre Stewart Copeland lors d’un concert. Ensemble, ils imaginent The Police aux côtés du guitariste Henry Padovani, remplacé ensuite par Andy Summers. Le succès est immédiat puisqu’un an plus tard, le groupe dévoile «Roxanne», extrait de l’album «Outlandos d’amour». Un carton dès sa sortie qui leur ouvre les portes à l’international. Aujourd’hui encore, la chanson est une référence.

 

Plus tard, The Police offre à son public d’autres morceaux tels que «Message In A Bottle» ou encore «Walking on The Moon», extraits de l’opus «Reggatta de Blanc», le deuxième de la discographie du groupe. Par la suite, les artistes dévoilent «Zenyattà Mondatta», «Ghost in The Machine» et enfin «Synchronicity» en 1983 qui marque à jamais la carrière de Sting. Ce dernier décide alors de se lancer en solo.

 

La carrière solo de Sting

Deux après le dernier album studio de The Police, Sting dévoile son premier projet en solo : «The Dream of the Blue Turtles» en 1985. Il signe alors des titres engagés tels que «Russian» qui évoque sans détour la guerre froide. Les morceaux «If You Love Somebody (Set Them Free) et «Children’s Crusade» remportent aussi un immense succès. Pour son deuxième opus «Nothing Like the Sun», Sting mise sur les titres  «We'll Be Together », «Englishman in New York», ou encore «Little Wing» une reprise de Jimi Hendrix. Sting collabore également avec le guitariste Eric Clapton.

 

Quatre ans plus tard et après s’être lancé d’autres défis plus personnels comme des missions humanitaires, Sting propose un album très intime, sans doute inspiré du décès de son père. En 1991 sort alors «The Soul Cages» porté par «All This Time», «Mad About You» ou encore «Why Should I Cry For You?». Si le succès de ce projet musical est mitigé, Sting renoue par la suite avec ses fans en dévoilant trois autres albums, «Ten Summoner’s Tales» en 1993, «Mercury Falling» en 1996 et «Brand New Day» en 1999. Cet opus est d’ailleurs rythmé par des collaborations avec Stevie Wonder et Cheb Mami pour le titre «Desert Rose».

 

En 2003, Sting dévoile «Scared Love» puis «Songs From The Labyrinth». En 2013, après avoir été en tournée mondiale aux côtés de The Police, l’artiste planétaire dévoile «The Last Ship» inspiré de sa comédie musicale éponyme jouée à Broadway. Une comédie musicale qu’il va d’ailleurs reprendre en 2017 avant de confirmer une nouvelle tournée au Royaume-Uni, en Irlande mais aussi dans différentes autres villes d’Europe tout au long de l’année 2018. Ces dernières années, Sting poursuit  la musique avec la sortie de quelques autres projets tels que «57th & 9th», «44/876» en collaboration avec Shaggy ou encore «My Songs» en 2019, qui n’est autre qu’une compilation de ses titres issus de The Police et de sa carrière solo.


En 2019, Sting change radicalement d’univers musical. Après des collaborations au sommet avec Tina Turner pour «On Silent Wings» en 1996, avec Mylène Farmer pour «Stolen Car» en 2015, Sting travaille aux côtés de Gims. Le duo inattendu propose alors «Reste», extrait de la réédition de «Ceinture Noire» de l’ex-membre de Sexion d’Assaut. Le titre s’inscrit dans des sonorités urbaines, loin des habitudes de Sting. Mais qu’importe, le succès est au rendez-vous.

Sting et sa famille

Côté cœur, Sting vit un premier mariage avec l’actrice Frances Tomelty de 1976 à 1984. Cette dernière donne naissance à deux enfants, Joseph et Fuschia. Il rencontre par la suite Trudie Styler. Le couple se marie en 1992 et quatre enfants naissent de leur amour : Bridget Michael alias Mickey, Jake, Coco et Giacomo Luke. Sting est aussi l’heureux grand-père d’une petite fille, Juliette, fille de son fils Joseph.

 

Des classiques et des chansons inédites pour Sting

Au début des années 2020, Sting enregistre "September" avec Zucchero et "Little Something" avec Melody Gardot. En 2021, il sort l’album studio "The Bridge" sur lequel figurent, entre autres, "Rushing Water", "Harmony Road" et "Loving You". Puis son album "…Nothing Like the Sun" sort en Expanded Edition. L’année suivante, il chante aux côtés de Kurt sur le titre "Por su amor". Fin octobre 2023, Sting travaille avec Pink et Marshmello sur la chanson "Dreaming".

Vidéos

Albums