Skread ©MDD

Skread

Né(e) le : 22/09/1981

Nom de naissance : Matthieu Le Carpentier

Pays de naissance : France

Genre musical : Rap français , Musique de film , Rap

Biographie Skread

Une rencontre cruciale à l'école de commerce

Skread, de son vrai nom Matthieu Le Carpentier, est né à Hérouville-Saint-Clair, dans le Calvados (Normandie). Il fait ses études à l'École de Management de Normandie dans les années 2000. C'est là qu'il devient ami avec Aurélien Cotentin et Guillaume Tranchant... alias Orelsan et Gringe. Une rencontre qui va changer sa vie, car le duo sera à l'origine du célèbre groupe de rap les Casseurs Flowters. C'est également à cette période qu'il rencontre Abdoulaye Doucouré, alias Ablaye, avec qui il crée le label 7th Magnitude, sur lequel Orelsan et Gringe ont signé dès leurs débuts.

 

Un prix pour le single "La Boulette"

Skread se voit rapidement commencer une carrière de producteur dans le monde de la musique, et notamment du rap. En 2004, il se distingue en composant les chansons "Tallac" et "Baby" pour l'album "Panthéon" de Booba. Il participe également à la création de la compilation "Street lourd hall star" de la Mafia K’1FRY. En 2006, le talent de Skread est récompensé d'un NRJ Music Award pour la meilleure chanson de l'année ; "La Boulette" de Diam's, c'est lui ! Jusqu'en 2008, le producteur se concentre sur la composition des deux albums de Nessbeal, "La méthode des briques" et "Rois sans couronne".

 

Skread et Orelsan, un duo qui décolle

En 2009, Skread décide de se consacrer avant tout au label qu'il a créé, 7th Magnitude. C'est également à ce moment-là que la carrière d'Orelsan décolle. "Perdu d'avance", son premier album entièrement produit, réalisé et composé par Skread, est certifié disque de platine. Le deuxième opus, "Le chant des sirènes", obtient cette double distinction deux ans plus tard. En 2013, Skread se lance dans l'aventure de la production de l'album "Orelsan et Gringe sont les Casseurs Flowters". Le succès est tel qu'un long-métrage fera suite, "Comment c'est loin". Skread est à l'origine de la bande originale du film et du disque qui en est tiré. Il interprète son propre rôle dans le long-métrage. Ces deux derniers albums seront une fois de plus certifiés disques de platine.

 

"La fête est finie", grand succès des deux amis

En parallèle, Skread produit le premier album studio d'Isleym, "Où ça nous mène". En 2017, le duo de choc Skread et Orelsan est de retour avec un single qui connaît un énorme succès : "Basique". Skread fait une apparition à la fin du clip, afin d'annoncer la sortie prochaine de l'album "La fête est finie". En une semaine, celui-ci est disque de platine. Le producteur collabore également avec un autre célèbre chanteur, Stromae, sur le titre "Tout va bien". "La fête est finie" continue sa très belle progression : il est disque de diamant seulement huit mois après sa sortie et accumule les récompenses.

 

Des collaborations avec de nombreux artistes

En 2018, l'album "La fête est finie" est réédité avec de nouvelles chansons, sous le titre "Épilogue". La chanson "Rêves bizarres" avec Damso en est tirée. À part Orelsan, Skread collabore avec l'artiste béninois Shirazee, signé sur son label 7th Magnitude. Il compose pour lui certains des titres de l'EP "Home and away". En 2019, il imagine la bande originale du film "Black Snake", qui fait appel à des artistes comme MHD, Orelsan, Stromae, Oxmo Puccino ou Shirazee. Skread travaille également avec Dadju et Chris Brown sur le projet "No limit" et avec Burna Boy sur le titre "Twice as Tall".

 

Un docu et un projet international

Skread est connu pour être très discret et ne jamais se mettre en avant dans les médias. En 2021, il est pourtant une des stars du documentaire "Montre jamais ça à personne", diffusé sur Prime Vidéo. Ce long-métrage a été réalisé par Clément Cotentin, le frère d'Orelsan, et suit l'ascension du rappeur. Skread y apparaît beaucoup, preuve du grand rôle qu'il a joué dans la carrière d'Orelsan. Le producteur révèle également le projet sur lequel il travaille avec Dadju et Chris Brown depuis quelques mois. Il s'agit du single "Gooddbye", un morceau signé du collectif No Limit. Cette chanson mélancolique évoque une rupture sentimentale difficile.

Albums