Myd ©NRJ

Myd

Né(e) le : 30/03/1987

Nom de naissance : Quentin Lepoutre

Signe : Bélier

Pays de naissance : France

Genre musical : Musique de film , House , Electro , French Touch

Biographie Myd

Club Cheval : un premier pas dans le milieu de la musique

De son vrai nom Quentin Lepoutre, Myd voit le jour le 30 mars 1987, à Lille. S’il s’intéresse dès le plus jeune âge à la musique, il se lance dans des études d’ingénieur. Entre 2008 et 2011, il rejoint Paris et intègre la Fémis, soit l’École nationale supérieure des métiers de l’image et du son. Cela lui permet de rencontrer d’autres passionnés : Canblaster, Sam Tiba et Panteros666.

Ensemble, ils créent Club Cheval. La formation n’hésite pas à mêler house et RnB. Le groupe enchaîne les remixes, notamment "Can’t Feel My Face" de The Weeknd, "Jump" de Rihanna ou encore "Stamina" de Vitalic. De 2012 à 2015, Club Cheval sort plusieurs albums EP : "Now U Realize", "Decisions", "From the Basement to the Roof" et "Discipline". En 2016, son premier album studio paraît. Il s’intitule également "Discipline".

 

Des projets collaboratifs qui augurent d’une carrière solo prometteuse pour Myd

En parallèle de cette première expérience, Myd se lance également dans une carrière solo. Au cours des années 2010, il sort plusieurs extended plays, dont "Octodip", "Freak Andy" et "Número Uno". Sa notoriété grandissante, l’artiste se produit dans des tournées internationales en tant que DJ. Il concrétise aussi ses premières collaborations professionnelles avec Two Door Cinema Club et Yelle.

En 2014, Myd devient producteur musical et supervise le développement de l’album studio "Brava" de Brodinski. À cette occasion, il travaille avec Slim Thug, Young Scooter et Makonnen Sheran. On le retrouve également à la composition pour l’album "Theophilus London's Vibe". Il fait alors la connaissance de DJ Kore avec lequel il entreprend de travailler sur différentes chansons de rap, notamment pour Alonzo, SCH et Lacrim.

 

La reconnaissance et la consécration d’un jeune artiste

En 2017, Myd rejoint le label Ed Banger. Il sort un nouvel album EP, "All Inclusive", et le single "The Sun". La même année, le cinéaste Hubert Charuel le sollicite pour réaliser la bande originale de son film "Petit Paysan". Son travail lui vaut le Valois de la musique lors du festival du film francophone d’Angoulême, ainsi qu’une nomination pour le César de la meilleure musique originale.

L’artiste lillois multiplie les collaborations notables avec Mai Lan, Lil Patt, Georgio et Twice. L’année suivante, Myd forme un duo avec Cola Boyy pour la chanson "Muchas". Il enchaîne avec "All Inclusive (Remixes)", puis sort un extended play inédit : "Superdiscoteca". Celui-ci paraît en 2019. Dans la peau d’un pharmacien, on le retrouve aussi devant la caméra d’Antoine de Bary pour le film "Mes jours de gloire".

 

Myd : un chanteur et musicien prolifique

Le début des années 2020 est particulièrement chargé pour Myd. Il forme un duo avec Mac DeMarco pour la chanson "Moving Men" et sort le single "Together We Stand". Ce dernier paraît également sous la forme d’un album EP : "Together We Stand (Remixes)". En 2021, il sort son premier album studio intitulé "Born a Loser", ainsi que l’extended play "Moving Men (Remixes)".

Avec L’Impératrice, Myd sort le single "Loverini". À la fin de l’année 2021, il participe à la vidéo "Qui fera le meilleur hit des années 2000 ?" de Squeezie. Il produit alors la chanson "Time Time" où le célèbre Youtubeur chante aux côtés de l’artiste belge Kronomuzik. Le trio profite de l’occasion pour former le groupe Trei Degete. Un terme roumain qui peut se traduire littéralement par "trois doigts".

Albums