Maejor Ali ©NRJ

Maejor

Nom de naissance : Brandon Green

Pays de naissance : États-Unis

Genre musical : RnB , Latino , Soul

Biographie Maejor

Producteur, compositeur et interprète, Maejor a su diversifier ses projets artistiques pour se faire un nom sur la scène internationale. Zoom sur le parcours et la réussite de l’artiste américain.

Une enfance à Détroit

La ville de Détroit serait-elle une terre de talents musicaux ? Bien connue des fans du rappeur Eminem, la ville américaine située dans l’État du Michigan est aussi le lieu de naissance de Brandon Green alias Maejor Ali. Étudiant dans sa région natale, Maejor décroche un diplôme universitaire en 2008. Tout juste auréolé de cette distinction, le jeune Américain décide ensuite de quitter le Michigan, direction l’État de Géorgie. À Atlanta, il intègre l’équipe chargée de produire les hits du rappeur Ne-Yo.

 

Une première mixtape

En 2010, Maejor Ali publie une première mixtape intitulée "Upside Down". Pour l’occasion, l’Américain s’entoure déjà de grandes personnalités du hip-hop outre-Atlantique. On retrouve notamment la patte du rappeur Drake et de T-Pain. Dans la foulée, Maejor se glisse dans la peau du producteur pour un remix du hit "Ride" de la chanteuse Ciara. Cette fois-ci, le natif de Détroit fait appel à Ludacris et à André 3000 pour mener à bien ce projet.

 

Le basket-ball pour booster sa notoriété

Publiée en 2012, la chanson "Lights Down Low" en featuring avec Waka Flocka Flame est officiellement choisie comme bande originale de l’équipe de basket-ball des Celtics de Boston. L’équipe évoluant dans le championnat de NBA, Maejor profite de la popularité de ce sport et de cette compétition outre-Atlantique pour booster sa notoriété. En Europe et partout dans le monde d’ailleurs, beaucoup ont conscience de l’impact d’un hit utilisé dans les compétitions sportives (demandez par exemple à Shakira, grande spécialiste des hits de la Coupe du monde de football).

 

Différents projets musicaux

C’est un peu la marque de fabrique de Maejor. Depuis le début de sa carrière, et même avant d’atteindre la notoriété, l’Américain s’emploie à diversifier ses projets artistiques. À l’aube des années 2010, on le retrouvait par exemple dans l’enregistrement de titres pour des films réalisés par les studios Disney. C’est le cas notamment avec le film "La Princesse et la Grenouille" sorti sur les écrans en 2009 et pour lequel Maejor signe la chanson "Never Knew I Needed". Du grand écran au petit écran, l’Américain franchit le pas à plusieurs reprises pour mettre en musique plusieurs publicités. On lui doit par exemple une campagne publicitaire pour la marque Pepsi.

 

La rencontre avec Justin Bieber

En 2012, Maejor Ali collabore avec le Canadien Justin Bieber sur l’album "Believe". À la même période, le producteur et compositeur s’invite sur le single "Say Somethin’" d’Austin Mahone, l’une des révélations musicales aux États-Unis. Puis on le retrouve de nouveau aux côtés de Justin Bieber. Maejor coproduit notamment le hit "Heartbreaker". En 2013, c’est presque tout naturellement qu’il fait appel à son acolyte pour l’enregistrement de son propre single intitulé "Lolly".

 

Des millions de vues sur YouTube

Posté en ligne sur YouTube, le clip du hit "Lolly" ne met que peu de temps avant d’affoler les compteurs. Six ans après sa publication, la vidéo affiche plus de 250 millions de vues et signe la meilleure performance de Maejor sur la plateforme de vidéos en ligne. Il faut ensuite remonter à la sortie du hit "Trouble" (en duo avec J. Cole et signée sous le nom d’artiste Bei Maejor) pour retrouver une autre vidéo avec des millions de vues (13 millions pour "Trouble").

 

Des collaborations en pagaille

Difficile de résumer la carrière de Maejor à ses seules collaborations avec Justin Bieber. Depuis ses débuts, l’Américain prend soin de remplir son carnet d’adresses avec des contacts prestigieux. Outre Ciara, Ne-Yo ou encore Austin Mahone, Maejor a su s’entourer d’artistes comme Sean Kingston, Wiz Khalifa, Iggy Azalea ou encore Monica. Le spécialiste du hip-hop et du R&B s’est même offert une collaboration avec le DJ néerlandais Tiësto.

 

La longue attente d’un premier album

Si depuis 2012 Maejor n’est plus un inconnu, l’Américain ne semble pas décidé à commercialiser un premier album. Seuls quelques singles continuent d’être publiés par le chanteur de façon ponctuelle. Quelques mois avant la sortie de "Get You Alone" (2015), Maejor profitait longuement du succès d’un autre de ses hits. Avec "Me & My Team" en featuring avec Trey Songz et Kid Ink, l’Américain entendait alors prolonger l’aventure "Lolly". Depuis ces deux singles, Maejor se fait très discret, sauf à apparaître de temps en temps dans les publications de son ami Justin Bieber sur les réseaux sociaux.