Le Pedre ©Floyd Renton

Le Pedre

Nom de naissance : Pierre Abbate

Pays de naissance : France

Genre musical : Electro

Biographie Le Pedre

Une enfance à Toulon et une initiation au rock

De son véritable nom Pierre Abbate, Le Pedre naît et grandit du côté de Toulon, dans le département du Var. Au cours de son enfance, Le Pedre est initié à la musique par son père, qui lui fait écouter de nombreux vinyles de rock, de blues, voire parfois de hard rock. Lui-même se sent progressivement attiré par l’univers électro. À l’heure où beaucoup d’adolescents rêvent à une carrière de footballeur, Le Pedre choisit, comme Maluma ou M. Pokora, de se tourner vers la musique. Sans renier ses racines, il ambitionne alors de mélanger la musique dance électro avec les influences rock de sa jeunesse.

 

Les débuts dans la région natale et les grands festivals

Apprenti DJ, Le Pedre suit comme beaucoup de ses pairs le parcours classique vers la notoriété. Encore inconnu du grand public, il parvient à décrocher quelques contrats dans les différents clubs de sa région pour tenter d’accroître sa popularité. Avec son mélange de rock et d’électro et sa capacité à produire des hits explosifs, Le Pedre ne met pas bien longtemps à se faire une réputation. Sa musique intrigue, fascine parfois. Les organisateurs de grands festivals se penchent alors sur son parcours. Dans la foulée de ses premières créations musicales, Le Pedre est invité à participer à quelques grands festivals français. On le retrouve, entre autres, au Liberté Plage Festival, au Delta Festival, ou encore comme tête d’affiche aux Plages électroniques. À Toulon, sa ville d’origine, Le Pedre se retrouve à assurer la première partie du festival électro. L’occasion pour le Français de se produire devant 20 000 personnes.

 

Des festivals aux grandes scènes partagées

Quoi de mieux pour un DJ que de se voir proposer le partage de la scène avec les grands noms de la discipline ? Dans sa quête de notoriété, Le Pedre franchit une étape de plus. Après les festivals, le Français parvient à décrocher sa place aux côtés de DJ internationalement réputés. On le découvre, par exemple, aux côtés de DJ Snake, un habitué des titres de meilleur DJ, de Kungs, ou encore de Tujamo. Une expérience enrichissante pour le Toulonnais, et qui lui permet de se faire connaître auprès d’un public d’initiés.

 

Le remix de "Sun Is Shining"

En pleine ascension, Le Pedre débute l’année 2020 en s’offrant un remix du hit "Sun Is Shining" de Lost Frequencies. Il ne faut pas beaucoup de temps pour que la magie opère et pour que le titre enregistré six mois plus tôt par l’artiste belge retrouve un second souffle. Sur les différentes plateformes d’écoute de musique en ligne, ce remix officiel de "Sun Is Shining" par Le Pedre (signé chez Armada Music) rencontre un vif succès. Le succès est aussi au rendez-vous sur YouTube avec des dizaines de milliers de vues qui s’accumulent.

 

"Bang Bang" puis "I Was Made"

Impossible à arrêter depuis son lancement, Le Pedre poursuit l’année 2020 sur les chapeaux de roues. En quelques mois seulement, il dévoile de nouveaux hits parmi lesquels l’incontournable "Bang Bang". Pour l’occasion, le DJ français profite du savoir-faire et de l’expertise promotionnelle d’Universal Music France pour toucher un public encore plus large. En radio, "Bang Bang" devient rapidement l’un des hits les plus joués au moment de sa sortie. À l’automne 2020, Le Pedre s’associe au duo italien VINAI (composé d’Alessandro et Andrea Vinai). Ensemble, ils produisent et commercialisent le son "I Was Made". En dépit du contexte particulier au moment de la sortie du hit (les boîtes de nuit sont fermées pour cause de Covid-19, et les concerts sont annulés), "I Was Made" rencontre un certain succès. Avec cette collaboration, Pierre Abbate booste encore un peu plus sa notoriété sur la scène européenne et internationale.

 

Jamais très loin de sa guitare

Vous avez l’habitude de voir les DJ comme David Guetta, Tiësto ou encore Kungs derrière leurs platines ? Avec Le Pedre, la donne est un peu différente. Depuis ses débuts, le Toulonnais prend un malin plaisir à associer sa guitare électrique, une Gibson, à la musique électro pour surprendre ses fans et faire le show. Une particularité, avec le fait qu’il ne monte jamais sur scène sans son bandana référence au groupe AC/DC, qui lui permet de se différencier des autres DJ français et de booster son côté rock’n’roll. Si vous aimez la musique électro et le son rock, un seul conseil : ne passez surtout pas à côté de Le Pedre !