Imanbek ©Effective Records

Imanbek

Né(e) le : 21/10/2000

Nom de naissance : Imanbek Zeikenov

Pays de naissance : Kazakhstan

Genre musical : EDM , Electro

Biographie Imanbek

Une production musicale qui survient en parallèle de son métier dans le secteur ferroviaire

De son nom complet Imanbek Zeikenov, Imanbek voit le jour au Kazakhstan. Originaire de la petite ville d’Aksu, il se familiarise avec la musique à l’âge de 8 ans avec l’apprentissage de la guitare. Dans un premier temps, le jeune homme ne se destine pas à devenir un artiste reconnu qui vit de ses créations. Ses parents (un père commissaire des incendies et une mère qui travaille dans le tourisme) lui communiquent néanmoins leur intérêt pour la musique ; qu’elle soit traditionnelle ou contemporaine. Ses premières influences s’éloignent des œuvres occidentales.

 

Quelques premiers remixes en amateur pour Imanbek

À l’issue de ses études d’ingénierie, il travaille dans le transport ferroviaire, notamment à la gare d’Aksu. En 2017, alors qu’il est âgé de 17 ans, Imanbek décide de produire divers titres musicaux et remixes amateurs en parallèle de son activité professionnelle. Il se familiarise avec des logiciels de musique électronique et suit des tutoriels sur des chaînes spécialisées de YouTube. Ses premiers essais en la matière portent surtout sur les artistes et les DJ locaux.

 

Le phénomène Imanbek avec un remix de "Roses"

C’est véritablement en 2019 qu’Imanbek se démarque dans le milieu musical. Il réalise en effet une reprise de "Roses", une chanson de SAINt JHN. Son travail présente un caractère non officiel, car Imanbek n’a pas réussi à contacter l’artiste depuis les réseaux sociaux, et ce, malgré sa sollicitation sur Instagram.

Grâce à sa diffusion sur le Web, notamment sur TikTok, sa reprise remporte un franc succès en Russie. Très vite, le phénomène prend une ampleur internationale. Il touche bon nombre de pays européens, dont la Belgique, la Pologne, la Hongrie, la Suède, ainsi que les Pays-Bas. Sa notoriété gagne même l’Inde et, en l’espace de quelques mois, Imanbek devient numéro 1 sur Shazam World.

 

Un début de carrière au succès fulgurant pour Imanbek

Au cours de l’année 2019, Imanbek sort également deux singles : "Take Me" pour lequel il côtoie O’Neill et "Smoke It Up". Cette dernière chanson l’amène à collaborer avec Stephanskiy. Il signe aussi un contrat avec le label musical russe Effective Records et travaille à de nombreux remixes. On peut notamment évoquer "Clandestina" de Filv and Edmofo et Emma Peters, "Hot" de Para Dice, "Romantic Dance" de DmimixeR et Murana, ainsi que "Sad !" de Raaster.

 

De nombreuses collaborations en perspective avec des artistes reconnus

L’année 2020 est particulièrement prolifique pour le jeune artiste. Imanbek enchaîne les collaborations et les featurings avec de nombreux chanteurs reconnus à l’échelle internationale. Parmi ses singles notables, on peut s’attarder sur "I'm Just Feelin' (Du Du Du)" avec Martin Jensen, "Kill Me Better" avec Don Diablo et Trevor Daniel, "Blackout" avec Tory Lanez, sans oublier "Too Much" avec Marshmello et Usher.

 

Une participation remarquée sur un album EP de Rita Ora

En novembre 2020, "Roses (Imanbek Remix)" est intégré sur l’album "While the World Was Burning" de SAINt JHN. En 2021, la chanson lui a permis de décrocher un Grammy Award dans la catégorie du meilleur enregistrement remixé. Une première pour un artiste kazakh. Entre-temps, Imanbek travaille avec Rita Ora pour "Bang", un album EP (Extended Plays) qui paraît en février 2021. Cette collaboration l’amène à côtoyer David Guetta et Gunna pour le titre "Big".

Vidéos