Le -
modifié le -

Défilé du 14 juillet 2017: le jour où la fanfare de l'armée a joué Daft Punk

© © Getty Images / Ollie Millington

C'était un risque pour le chef de musique d'intégrer au défilé du 14 juillet 2017 un medley des Daft Punk. Retour sur cette prestation qui a suscité une belle émotion.

Jouer pour le peuple

La notoriété internationale des Daft Punk n'est plus à prouver depuis la sortie de leur 1er album "Homework". Lors de l'animation de clôture du défilé du 14 juillet, la fanfare interarmées a créé un véritable exploit en interprétant un pot-pourri des morceaux de Daft Punk. Quand le trompettiste du cortège entonne le solo de vocoder de "Harder, Better, Faster, Stronger", l'émotion tout autant que l'étonnement est à son comble. Le peuple ainsi que les invités prestigieux du président de la République sont séduits par cette belle surprise.

Un bouquet final sur les riffs de Daft Punk

On se souvient du générique des NRJ Music Awards "One more Time". Pour un défilé militaire, ces cuivres frénétiques à l'énergie tonique ont parfaitement imprégné l'ambiance de ce 14 juillet qui se voulait rassembleur et solidaire. Quant au refrain de "Get Lucky", réalisé en feat. avec Pharrell Williams et Nile Rodgers, il a apporté sa touche dancing et joyeuse que les instrumentistes de la formation musicale militaire ont parfaitement exécutée.