Le -
modifié le -

Nicki Minaj : 5 dates clés dans sa carrière

© Derrick Salters/WENN.com

De la signature avec Young Money à son record au Billboard Hot 100, retour sur les moments clés de la carrière de Nicki Minaj.

Rappeuse de talent, Nicki Minaj s’est fait une place dans le milieu très masculin du hip-hop. Retour sur les moments marquants de sa carrière.

Nicki Minaj : la signature avec le label Young Money
Découverte sur MySpace en 2006 par le patron du label Young Money, Nicki Minaj intègre l’écurie et collabore à de nombreuses mixtapes. Son talent ne passe pas inaperçu et la jeune femme est repérée par Lil Wayne.
Après « Playtime Is Over », sa première mixtape sortie en 2007, Nicki Minaj enchaîne avec « Sucka Free » l’année suivante et « Beam Me Up Scotty » en 2009. Cette dernière, largement relayée sur les chaînes BET et MTV, lui permet de gagner en notoriété. En août 2009, la rappeuse signe avec le label Young Money.

Nicki Minaj : « Pink Friday », son premier album
À peine signée, Nicki Minaj sort « Pink Friday », son premier album. Porté par des hits en duo avec Drake, Kanye West, Rihanna et Eminem, l’opus atteint la première place du Billboard 200, avec plus de 1,9 million d’exemplaires vendus rien qu’aux États-Unis. Elle devient la première femme à placer sept singles simultanément dans les charts américains.
L’album, certifié disque de platine, permet à la chanteuse de remporter trois trophées lors des BET Awards 2010 et d’être nommée pour la première fois de sa carrière aux Grammy Awards 2011, dans les catégories meilleur nouvel artiste, meilleur album rap et meilleure prestation rap.

« The Pink Print » : l’album de la confirmation pour Nicki Minaj
Après le succès de « Pink Friday: Roman Reloaded », la réédition de son premier album publiée en 2012 et qui s’est écoulée à plus de 3,2 millions d’exemplaires, Nicki Minaj revient dans les bacs deux ans plus tard avec « The Pink Print ».
L’opus, qui comporte les hits « Pills n Potions », « Anaconda », « Only », « Bed of Lies », « Truffle Butter » et « The Night Is Still Young » fait son entrée directement à la deuxième place du Billboard 200. Avec le clip de « Anaconda », la rappeuse s’est même payé le luxe de battre le record du nombre de vues en 24 heures, que détenait Miley Cyrus avec « Wrecking Ball ». La vidéo, très hot, a en effet été visionnée plus de 19,6 millions de fois sur Vevo.

Nicki Minaj : la nouvelle reine incontestée du hip-hop
Première femme à classer trois morceaux, en tant qu’artiste principale, en même temps dans le top 10 du Billboard R&B/hip-hop, en 2015, Nicki Minaj remporte dans la foulée pour la sixième fois consécutive le prix de la meilleure chanteuse hip-hop lors des BET Awards.
Grâce à cet énième trophée, elle devient alors la rappeuse la plus titrée de l’histoire de la cérémonie, devant Missy Elliott (cinq victoires). L’année 2015 est décidément l’année Nicki Minaj, puisqu’elle voit le clip de « Anaconda » sacré meilleure vidéo hip-hop aux MTV VMA.

Nicki Minaj : chanteuse ayant le plus grand nombre de fois figuré au Billboard
En mars 2017, Nicki Minaj a dépassé Taylor Swiftdans le classement des chanteuses ayant eu le plus grand nombre de hits classés dans le Billboard Hot 100. Elle a aussi surpassé Aretha Franklin, la détentrice du record, avec 76 morceaux pour la rappeuse contre 73 pour la Reine de la soul.

© Relax News