Le doctorat : comment ça se passe et quels sont les débouchés ?

Passé bac+5, il est possible de continuer ses études pendant trois années supplémentaires pour décrocher le diplôme du doctorat. Alors, cela vaut-il vraiment la peine de faire huit ans d’études ? Quels sont les débouchés ? Décryptage.

Le doctorat : comment ça se passe et quels sont les débouchés ? © istock


Si la grande majorité des étudiants arrêtent leurs études au niveau Master, certains zélés décident de les poursuivre pendant trois ou quatre années supplémentaires. Leur objectif ? Le doctorat, diplôme ultime réservé aux passionnés. Pour le décrocher, il faut rédiger une thèse et la soutenir devant un jury. De plus, il faut obligatoirement que votre projet de thèse soit soutenu par un directeur de recherche, ce qui, de fait, valide votre inscription en tant que doctorant. Sans cet appui, il est impossible de l’obtenir !
 

Le quotidien d’un doctorant

Continuer ses études, c’est bien joli, mais à 24 ou 25 ans, il peut être difficile d’assurer son quotidien. Et la préparation d’une thèse prend du temps… Pourtant, il va bien falloir trouver un moyen de subsistance. Heureusement, les doctorants ont la possibilité de donner des cours à l’université, ou d’enseigner dans un établissement privé ou public, quand ils ne choisissent pas d’avoir un job à côté de leurs recherches. Sachant qu’ils ont tout de même des cours et des séminaires auxquels assister ponctuellement !

Pendant la préparation de la thèse, il est également possible de publier des articles dans des revues spécialisées, en rapport avec votre sujet de recherche. Mais le cœur du quotidien de doctorant, c’est bien entendu la préparation de la thèse : respect de délais, contact régulier avec votre directeur de thèse pour le tenir au courant de vos avancées... Sans oublier tout le travail de rédaction et de collecte d’informations en amont ! Et les trois ans de recherche ne sont pas superflus : une thèse représente plusieurs centaines de pages (500 en moyenne, parfois plus).
 

Une thèse doit être financée

Eh oui ! Choisir de faire un doctorat, c’est aussi se lancer dans une aventure qui a un prix, puisqu’il faut financer vos recherches. Il existe plusieurs dispositifs afin de financer votre thèse, parmi lesquels :

  • Le contrat doctoral : il est valable trois ans (renouvelable un an) et il est délivré par l’Etat. Il garantit un salaire qui peut être différent selon que vous vous consacrez exclusivement à vos recherches, ou que vous assumez en plus d’autres missions, comme l’enseignement.
     
  • Le CIFRE (conventions industrielles de formation par la recherche) : il permet à des étudiants de faire leur doctorat dans une entreprise. Vous serez encadré par un laboratoire de recherche extérieur à l’entreprise, qui elle, vous confie un travail de recherche en rapport avec votre thèse.
     
  • Les bourses de thèse pour les doctorants étrangers
     
  • Les contrats liés à votre projet de recherche

 

La vie après le doctorat

Consacrer huit ans de votre vie (parfois plus) à vos études représente un réel investissement de temps, d’énergie et de passion. Alors, cela vaut-il vraiment le coup ? Si vous souhaitez devenir enseignant-chercheur, oui. Mais les places sont chères. Surtout si vous faites parties des étudiants qui ne veulent pas enseigner, mais se consacrer uniquement à la recherche, au CNRS. Les docteurs diplômés peuvent enseigner dans des universités ou des écoles, suivant les domaines dont ils sont issus.

Mais le doctorat ne mène pas qu’au professorat et à la recherche universitaire, il permet aussi de travailler en entreprise ! Ainsi, certains secteurs privés recrutent des docteurs dont le domaine de recherche s’accorde avec leurs objectifs, afin d’utiliser leurs compétences dans leur stratégie de développement d’entreprise.
 


Plus d'infos sur digiSchool : Ce qui vous attend réellement en thèse de doctorat

 

Les derniers articles formation