L’eau et les déchets : s’orienter dans l’environnement pour aider la planète

Le changement climatique, la pollution, la déforestation… aujourd’hui, les études écologiques intéressent de plus en plus les jeunes, préoccupés par les problèmes environnementaux de notre planète. Une filière d’avenir.

L’eau et les déchets  s’orienter dans l’environnement pour aider la planète © NRJ


Les cursus verts attirent les étudiants qui souhaitent changer les choses, faire un métier qui ait un sens. Mais il ne faut pas s’attendre à travailler uniquement avec les animaux et la nature, dans une réserve naturelle par exemple. Travailler dans l’environnement, ce n’est pas tout beau tout rose. Non, les spécialités les plus prometteuses sont, certes, les moins « glamour », mais les plus importantes. Comme le traitement de l’eau et la gestion des déchets, deux grands enjeux environnementaux du moment. Et c’est en station d’épuration ou encore en centre de stockage des déchets que les plus téméraires s’engagent pour l’environnement. Mettre les mains dans le cambouis pour faire la différence : pourquoi pas ?

 

Des étudiants qui s’engagent pour des enjeux environnementaux vitaux

Certains métiers relèvent d’une prise de conscience des problèmes environnementaux, qui devraient être au cœur de nos préoccupations. L’eau est notre plus précieuse ressource. Si chacun peut faire un petit geste quotidien pour la préserver, certains décident d’en faire leur métier. Quant aux déchets, ils dégoûtent, répugnent, désintéressent, et pourtant, c’est également là qu’il faut agir !

L’objectif ? Trouver des solutions pour alléger les impacts environnementaux. Toujours dans une logique de développement durable, il s’agit de réussir à allier écologie, économie et social. Prendre en compte l’humain, la nature et l’économie. Pour cela, n’importe qui peut agir en faveur de l’environnement. Tout métier peut être spécialisé en écologie. Ainsi, avocats, juristes, chefs de chantier, ingénieurs, techniciens et plein d’autres encore peuvent travailler ensemble pour protéger l’environnement.

C’est un secteur d’avenir qui attire désormais beaucoup d’étudiants. Logique : quand on est curieux, ouvert d’esprit et engagé, c’est tout naturel d’envisager une telle spécialisation. Il suffit de choisir un métier dans lequel on est doué, et l’appliquer à l’environnement.

 

De nombreuses formations pour s’engager

Les formations en environnement, ce n’est pas ce qui manque. Si c’est l’eau, cette ressource si vitale, qui vous intéresse, un BTS Métiers de l’eau mène au traitement, à la distribution, à l’assainissement et à l’épuration des eaux. La licence professionnelle Protection de l’environnement propose une spécialisation dans la gestion et l’optimisation des systèmes de traitement de l’eau. Ensuite, plusieurs Masters se concentrent sur cette problématique.

Les déchets, eux, font l’objet de divers cursus. Un DEUST en Environnement et déchets, une licence professionnelle Protection de l’environnement, spécialité métiers des déchets, un Master en énergie nucléaire, spécialité démantèlement et gestion des déchets… les parcours sont nombreux !

En bref, vous avez le choix. Et comme dit plus haut, tout métier peut conduire à lutter pour la protection de l’environnement, à agir pour la planète ; alors aucun cursus n’est idéal, tant que la finalité est ce que vous désirez.



Plus d’infos sur digiSchool : Chargé de mission environnement

​​​

Les derniers articles formation