Les pires erreurs en entretien d'embauche

LinkedIn a récemment interrogé plus de 14 000 recruteurs sur les faux pas impardonnables et les erreurs à ne pas commettre lors d’un entretien d’embauche. Petit top 3 des choses à éviter !

Les pires erreurs en entretien © iStock


Dans son étude « The Way In » parue fin septembre, LinkedIn questionnait les recruteurs sur ce qui, selon eux, était le plus disqualifiant lors d’un entretien d’embauche. Les résultats de l’enquête montrent qu’ils s’accordent sur trois points majeurs, trois erreurs qu’ils considèrent comme éliminatoires et que vous pouvez pourtant éviter facilement. Alors, qu’est-ce qui énerve le plus les recruteurs ? Quelles sont les erreurs à ne pas commettre en entretien ?

 

  1. Arriver en retard et oublier de s’excuser

C’est certain, être en retard pour un entretien d’embauche ne vous aidera jamais à faire bonne impression, mais ça peut arriver à tout le monde. Vous étiez bloqué dans le métro ou dans les embouteillages, vous avez eu un imprévu ? Peu importe la raison de votre retard, ce que les recruteurs attendent de vous c’est que vous présentiez des excuses en arrivant. En effet, pour plus de la moitié des recruteurs (55%), un candidat qui ne s’excuse pas d’être en retard sera automatiquement rejeté. Quelques mots peuvent donc tout changer.

Encore mieux, si vous savez que vous allez avoir un peu de retard, vous pouvez prévenir les personnes avec qui vous avez rendez-vous en leur envoyant un message ou en les appelant.

 

  1. S’inventer un parcours professionnel

Vous pensez peut-être qu’en gonflant un peu votre CV vous aurez plus de chances d’impressionner les recruteurs, qu’en ajoutant de fausses expériences à votre parcours vous aurez plus de choses à dire au moment de passer l’entretien… Mais vous oubliez que vos futurs employeurs peuvent tout à fait vérifier ce que vous racontez en contactant par exemple les entreprises où vous dites avoir travaillé précédemment. S’ils s’aperçoivent que vous leur avez menti, ce sera un "non" catégorique pour 43% des recruteurs qui estiment que l’honnêteté est une valeur indispensable.

Plutôt que de tricher, mettez en valeur vos expériences en expliquant ce qu’elles vous ont apporté, quelles compétences elles vous ont permis d’acquérir. Vous vous montrerez ainsi comme une personne capable de prendre du recul et d’analyser son parcours professionnel, ce qui est toujours très apprécié.

 

  1. Négliger votre image

L’image que le recruteur se fait de vous pendant l’entretien est déterminante pour la décision qu’il prendra ensuite concernant votre candidature. Ne négligez donc ni votre apparence (tenue correcte exigée !), ni votre attitude. Environ un tiers des recruteurs (34%) considèrent en effet, qu’une tenue non professionnelle ou un comportement irrespectueux sont rédhibitoires.

Évitez ainsi les tenues trop décontractées, essayez de vous exprimer de façon claire en regardant vos interlocuteurs, ne restez pas avachis sur votre chaise et surtout laissez votre téléphone dans votre poche (pour ne pas être tenté de le consulter si vous êtes vraiment addict).

Si vous préparez bien votre entretien et que vous évitez ces trois erreurs impardonnables, tout se passera pour le mieux !

 

Plus d'infos sur DigiSchool : 10 faux pas à éviter lors d'un entretien d'embauche

 

actus : les derniers articles