Paroles Les anciens

Le - Par .

Laissez parler un peu les anciens
Et regardez le creux de leurs mains
Les lignes tracées par ce long destin
Nous laissent deviner une vie bien menée

Hé Grand-père, on a manqué de temps
Toujours un truc à faire
Souvent inutilement
Hé Grand-père, tu me manques tellement
La sagesse, les repères
Mes belles années d’enfant
Hé Grand-mère, je vais venir plus souvent
38 ans sur cette terre
Et j’te connais pas vraiment
Hé Grand-mère, comment c’était avant ?
Comment était mon père ?
Comment tu vois le présent ?

Laissez parler un peu les anciens
Et regardez le creux de leurs mains
Les lignes tracées par ce long destin
Nous laissent deviner une vie bien menée

Né bi fé tché koroba
Né bi fé mousso koroba
Né bi fé tché koroba
Né bi fé mousso koroba

Hé Grand-père, c’est pas de l’abandon
C’est cette vie trop chère
La course des saisons
Hé Grand-père, excuse mon absence
Mais j’ai tellement à faire
Que j’en oublie ta présence
Hé Grand-mère, je vais faire un effort
La vie passe si vite
Et j’ai peur des remords
Hé Grand-mère
L’époque sépare nos familles
Et je vais tout faire
Pour stopper cet exil

Laissez parler un peu les anciens
Et regardez le creux de leurs mains
Les lignes tracées par ce long destin
Nous laissent deviner une vie bien menée

Hé Grand-mère, finissons ta vie ensemble
Tu es ma chair, je veux que l’on se rassemble
Hé Grand-mère, viens voir tes petits-enfants
Ils ressemblent à ma mère, ils sont de ton sang
Hé Grand-père, les familles se séparent
Et partout sur la Terre, les enfants perdent leurs repères
Hé Grand-mère, remontons le temps
On ira prendre l’air, profiter du moment

Laissez parler un peu les anciens
Et regardez le creux de leurs mains
Les lignes tracées par ce long destin
Nous laissent deviner une vie bien menée

Lyrics © Salut Ô Éditions, SO2 Édition, Quatryo Éditions

Guizmo