Paroles Je rappe

Le - Par .

Hey yo Skalp, j'voulais dire ta prod' c'est du rap
C'est du vrai putain d'rap

J'rappe les mitards de Nanterre les frères qu'on enterre
Les coups d'feux la beu-her, brolic sur la tempe
Rebeu j'rappe les mains en l'air
J'rappe mon passé, mon vécu les frères sous écrou
Toutes les familles au fond du trou en deux et demi j'rappe en putain d'roue
J'rappe les descentes, les grosses perquises et les frères sans mis-per
Au ter-ter la neige dans l'nez des frères, j'rappe pour les sports d'hiver
J'rappe mon succès, mes défaites, le zénith, la salle des fêtes
J'rappe de cœur à cœur, j'rappe les têtes à têtes
Jamais réconcilié barreaux sciés, canon scié
Hé, hé, hé c'est Fouiny Baby pas oublier
J'rappe les larmes de mon père, le sourire de mon banquier
A la mémoire de ma mère j'vais les faire tous banquer
Han Neuf-quatre c'est le Barça
Comme dit le poto Kery Sept-Huit c'est la Syrie (c'est la Syrie)

Quand la rue écrit Fouiny Babe rappe
Quand la rue écrit Baby rappe
Quand la rue écrit Soultouane rappe
On a vécu comme Marlo on meurt comme Tupac

Quand la rue écrit Fouiny Babe rappe
Quand la rue écrit Baby rappe
Quand la rue écrit Soultouane rappe
On a vécu comme Marlo on meurt comme Tupac

J'rappe mes pensées ma furie, mon écurie, des tueries
Les barreaux des Baumettes, les lancers de yoyo de Fleury
J'rappe le malheur de mes proches aussi pour combler mes poches
J'rappe les délaissés de l'état qui sont tout plein de reproches
Mes frères qui tiennent le pavé, ceux qui n'ont jamais bavé
J'rappe pour ceux en bas de la pente qui ont plein d'épreuves a bravées
J'rappe Bagneux ces habitants, neuf-zeudou-zou résidents
Ce qui compte c'est la fin du match, pas le score à la mi-temps
J'rappe pour tous ceux qui prennent la peine de m'écouter
Pour vous j'me prend la tête j'essaye d'faire de lourds couplets
J'rappe pour marquer les esprits, tout ce que je vie j'le décris
Je n'peux que voir les choses en grand, y a plus tit-pe comme ici
J'rappe pour les bons vivants, j'rappe les fourgons cellulaires
J'rappe pour les gens conscients et ceux qui ont pas l'formulaire
Même si c'est maintenant que je croque, j'peux pas changer de cap
J'peux foutre ma voix dans la Pop, tes MCs savent que je rappe

Quand la rue écrit Fouiny Babe rappe
Quand la rue écrit Baby rappe
Quand la rue écrit Soultouane rappe
On a vécu comme Marlo on meurt comme Tupac

Quand la rue écrit Fouiny Babe rappe
Quand la rue écrit Baby rappe
Quand la rue écrit Soultouane rappe
On a vécu comme Marlo on meurt comme Tupac

J'rappe pour ceux au mitard, le cœur bloqué au quartier
Entre les keufs et moi le courant passe pas, il m'ont juste tasé
J'rappe pour ceux qui vendent de la blanche, de la beuh' ou du seum
Si y a plus d'balles dans l'chargeur on t'crosse avec le gun
Une colère infantile, j'rappe j'ai pas un centime
J'suis c'rappeur qui a la dalle donc les taulards me cantinent
Descendant d'esclave, j'sais que l’État nous mènent en bateau
Me parle pas du daron ou j'vais pleurer comme Sakho
Punchlineur éclipse, j'rappe la lune et le soleil
Un pote qui s'barre quand ça tire c'est une amitié qui s'enraye
J'rappe depuis l'début et j'sais que pour eux c'est fini
Moi c'est Bondy, Grigny, Vini c'est l'ptit à Fouiny
J'rappe, j'suis sur écoute, dans mon flow y a de la reverb'
Quand ma vie aura plus d’essence, j'me demande c'que la mort me réserve
(J'me demande c'que la mort me réserve)

Quand la rue écrit Fouiny Babe rappe
Quand la rue écrit Baby rappe
Quand la rue écrit Soultouane rappe
On a vécu comme Marlo on meurt comme Tupac

Quand la rue écrit Fouiny Babe rappe
Quand la rue écrit Baby rappe
Quand la rue écrit Soultouane rappe
On a vécu comme Marlo on meurt comme Tupac

On a vécu comme Marlo on meurt comme Tupac
On a vécu comme Marlo on meurt comme Tupac

Lyrics © Universal Music Publishing Group, BMG RIGHTS MANAGEMENT (FRANCE), BMG Rights Management

FABRICE N'DOCHO AYEKOUE, LAOUNI MOUHID, PASCAL BONIANI KOEU, SULTAN BENJADID TALOU