Paroles Jamais assez

Le - Par .

J'veux juste être écouté, j'veux plus que des potes adhèrent
J'voulais être footballeur maintenant j'veux leur salaire
J'avais ma liberté il a fallu qu'j'me déchaîne
J'avais trouvé une Halel, il a fallu qu'j'ai des chiennes
Si un jour j'ai Nabilla, j'voudrais voir c'que donne Ayem
Loin est l'époque des biberons on veut des mathusalem
Une signature à Sony j'en demandais pas autant
J'sais pas pourquoi j'me plains, pourquoi j'suis jamais content

J'voulais les Nike maintenant j'les ai j'veux les Zanotti
J'voulais la Porsche maintenant que je l'est j'vais pécho la Maserati
J'ai beaucoup changé depuis l'époque du marché aux puces
J'sais pas c'que j'ai ma gueule mais wallah j'en veux toujours plus
Jamais content rarement tranquille
J'rêvais d'me marier mais depuis ce jour j'cours après les filles faciles
Une suite dans l'tour-bus, j'en demandais pas autant
J'sais pas pourquoi j'me plains, J'sais pas pourquoi j'suis jamais content

Même si les portes se ferment je résiste
Je n'serai jamais celle qu'on assiste
Un pas en avant
Je cherche mon chemin
Même s'il faut du temps
Combien de montagnes j'ai dû soulever (Eh)
Même quand je gagne c'est jamais assez
Un pas en avant
Je cherche mon chemin
Même s'il faut du temps

Quelques zéros de plus ou d'moins
Ce sera jamais assez
Émissions d'télés aux zéniths pleins
Ce sera jamais assez
J'en viens à m'demander pourquoi tu te plains
T'en as jamais assez
T'en as jamais, t'en as jamais
T'en as jamais assez

J'avais pas d'quoi rentrer en boite, maintenant on m'paye pour y aller
Hier t'étais mon ennemi, aujourd'hui mon allié
On m'faisait monter sur scène, maintenant on cherche à m'descendre
J'rappais par passion, maintenant ma vie en dépend
La chance sort de nul part, sur l'avenue du suspense
Hier j'étais en garde-av, là j'suis menotté au succès
Mes ambitions me creusent enterrant ma raison
J'ai une vie, j'veux une région
J'ai une bonne religion
L'être humain en veut toujours plus, à en devenir avare
Du terrain à l'hectare
J'veux plus frimer l'nectar (J'veux plus frimer l'nectar)

Même si les portes se ferment je résiste
Je n'serai jamais celle qu'on assiste
Un pas en avant
Je cherche mon chemin
Même s'il faut du temps
Combien de montagnes j'ai dû soulever (Eh)
Même quand je gagne c'est jamais assez
Un pas en avant
Je cherche mon chemin
Même s'il faut du temps

Quelques zéros de plus ou d'moins
Ce sera jamais assez
Émissions d'télés aux zéniths pleins
Ce sera jamais assez
J'en viens à m'demander pourquoi tu te plains
T'en as jamais assez
T'en as jamais, t'en as jamais
T'en as jamais assez

J'voulais c'que tout l'monde avait, maintenant j'préfère des protos
J'voulais avoir un numéro, maintenant les chiffres du Loto
Après avoir eu leur bague, elles demanderont la lune
J'voulais un simple article, maintenant j'veux faire la une
J'étais bien dans mon cartable, j'ai besoin d'un sac L.V
J'ai beau être terre-à-terre mais j'ai besoin d'm'élever
Faire le tour de la France, j'en demandais pas autant
J'sais pas pourquoi j'me plains, pourquoi j'suis jamais content

Même si les portes se ferment je résiste
Je n'serai jamais celle qu'on assiste
Un pas en avant
Je cherche mon chemin
Même s'il faut du temps
Combien de montagnes j'ai dû soulever (Eh)
Même quand je gagne c'est jamais assez
Un pas en avant
Je cherche mon chemin
Même s'il faut du temps

Quelques zéros de plus ou d'moins
Ce sera jamais assez
Émissions d'télés aux zéniths pleins
Ce sera jamais assez
J'en viens à m'demander pourquoi tu te plains
T'en as jamais assez
T'en as jamais, t'en as jamais
T'en as jamais assez

Lyrics © Universal Music Publishing Group, BMG RIGHTS MANAGEMENT (FRANCE), BMG Rights Management

FABRICE N'DOCHO AYEKOUE, LAOUNI MOUHID, PASCAL BONIANI KOEU, SINDY MICHELLE AUVITY, SULTAN BENJADID TALOU