Paroles Summertime

Le - Par .

Ça y est j’y suis
J’ai du me lever tôt pour
Être ébloui et mon cancer de la peau
J’ai bossé dur pour me le payer
Là je sue car il faut en profiter
J’espère que je n’srais pas déçu, non
Car ça me stresse que quelque chose vienne gâcher mon

Summertime
Summertime
Summertime
Summertime
Summertime
Summertime
Summertime
Summertime
Summertime
Summertime
Summertime
Summertime
Summertime
Summertime
Summertime
Summertime

Le ciel est bleu, ou plutôt gris bleu
Si on voyageait plus ce serait moins horrible
À cent mètres à peine, certains survivent
Je suis trop pensif, faudrait que j’écrive un livre sur mon

Summertime
Summertime
Summertime
Summertime
Summertime
Summertime
Summertime
Summertime
Summertime

J’espère que je n’srais pas déçu, non
Car ça me stresse que quelque chose vienne gâcher mon

Summertime
Summertime
Summertime
Summertime
Summertime
Summertime
Summertime
Summertime
Summertime
Summertime
Summertime
Summertime
Summertime
Summertime
Summertime
Summertime

J’espère que je n’srais pas déçu, non
Car ça me stresse que quelque chose vienne gâcher mon

Summertime
Summertime
Summertime
Summertime
Summertime
Summertime
Summertime
Summertime
Summertime
Summertime
Summertime
Summertime
Summertime
Summertime
Summertime
Summertime

Summertime
Summertime
Summertime
Summertime
Summertime
Summertime
Summertime
Summertime
Summertime
Summertime
Summertime
Summertime
Summertime
Summertime
Summertime
Summertime

Lyrics © SONGS MUSIC PUBLISHING

PAUL VAN HAVER