Paroles A tire d'aile

Le - Par .

C'est bien beau la vie d'ici mais ça pue
Tous mes compagnons perdus
Si c'est beau la vie d'ici dis-le moi donc
De la part de mes compagnons

Compagnon d'arme ou de déroute
Si tu m'entends pardonne-moi
Pardonne-moi j'émets des doutes
Au sujet de la route de là

À tire-d'ailes, à vol d'oiseau
Sous l'étincelle étonne-moi
À tire-d'ailes, à vol de bras
À pas d'oiseau sur l'arc-en-ciel

Si pardi le paradis c'était là
L'au-delà pas vu pas pris
L'au-delà du bad ici c'est déjà ça
Déjà ça de plus que l'amnésie
Entends-tu ce qui vient dans le doute
Sur la route il est grand temps
Il est grand temps que Dieu nous écoute
La déroute a le vent militant

À tire-d'ailes, à vol d'oiseau
Sous l'étincelle étonne-moi
À tire-d'ailes, à vol de bras
À pas d'oiseau sur l'arc-en-ciel

À tire-d'ailes, à vol d'oiseau
Sous l'étincelle étonne-moi
À tire-d'ailes, à vol de bras
À pas d'oiseau sur l'arc-en-ciel

Les princes de la cuite, les seigneurs!
Ceux avec qui tu buvais le coup dans le temps et qui ont toujours fait verre à part
Dis-toi bien, que tes clients et toi, ils vous laissent à vos putasseries les seigneurs
Ils sont à cent mille verres de vous
Eux, ils tutoient les anges!

À tire-d'ailes, à vol d'oiseau
Sous l'étincelle étonne-moi
À tire-d'ailes, à vol de bras
À pas d'oiseau sur l'arc-en-ciel

À tire-d'ailes, à vol d'oiseau
Sous l'étincelle étonne-moi
À tire-d'ailes, à vol de bras
À pas d'oiseau sur l'arc-en-ciel

Julien Decroix