Paroles Lali

Le - Par .

J'aurais pu crever cent fois
Soit en m'évadant par les toits
Ou surpris dans une truanderie
Courir dans les rues de Paris
Finir coursé par les roussins
Ou bien tiré comme un lapin
Rue de la Chine ou Pré-St-Gervais
Resté planquéà Pantin
Mais il a fallu que je vienne
Me faire enfermé à Cayenne
Pour m'évader au bout d'un mois
Mais j'aurais pu crever cent fois

Lali
Je t'enroule autour de moi
Lali
Tu es une perle et une lionne à la fois

J'aurais pu cent fois crever
En arrachant des barbelés
D'une prison pourrie de vermines
De moustiques et de sales bobines
Pour dix dollars j'achète une scie
Tout seul dans mon cachot pourri
Puis un soir de pluie torrentielle
Dans la brousse je me fais la belle
Aidé par deux ou trois copains
J'atterris chez les indiens
Quatre jours que je n'ai pas dormi
C'est là que je rencontre Lali

Lali

Je t'enroule autour de moi
Lali
Tu es une perle et une lionne à la fois

Je vis là-bas avec Lali et sa soeur
??? dans sa paillotte y'a qu'un seul lit
Alors on y dort tous les trois
Je peux pas expliquer ce qu'il s'y passe
Je passerai pour un gros dégueulasse
Si je racontais tous les détails
Mais il a fallut que je m'en aille
Adopté par les gens d'ici
J'étais heureux comme un roi
Mais un beau jour je suis parti
Mais j'aurai du rester cette fois

Lali
Tu t'enroules autour de moi
Lali
Tu es une perle et une lionne à la fois

Je laisse Lali pleurer sur la plage
Moi pas une larme sur mon visage
Je pourrai pas courir toute ma vie
Ben tiens voilà les képis
Des bonnes soeurs me filent un coup de main
Elles ont l'air d'etre avec moi
J'aurais du etre plus malin
Car une des trois me dénonca
Elles m'accueillent pour quelques nuits
Moi j'essai d'oublier Lali
J'entends du bruit dans l'escalier
Des policiers viennent m'arreter

Sanseverino Stephane