Paroles Ca démarre mal

Le - Par .

37 jours de bagne, je décide que c'est trop
On part en cavale avec deux copains ??? et Cluziot
On achète un bateau
A un ancien dur, appelé Jésus
Est-ce une embrouille ou une arnaque
En tout cas, ca pue
En sautant du mur
Cluziot s'est cassé la guibolle
Le bateau de Jésus a le fond percé
On a pas de bol
On pagaie toute la nuit
On se planque huit jours dans les broussailles
Les moustiques nous piquent
A travers nos futals
ca démarrait mal
Mais c'est mieux sur l'ile des lépreux
Comme ils ont pitié de nous
Ils nous vendent un bateau plus sérieux
Ils nous donnent des allumettes, du riz, des oeufs
Et une tortue
Du rhum, un revolver et enfin
On prend la mer

La mer nous fait filer
Loin du pénitencier
Lescourants nous entrainent
Mais on y retournera quand meme

Et puis onze jours de mer
Tempete, beau temps, puis re-tempete
Escale à Trinidad pour reprendre du poil de la bete
Liberté, les filles sont jolies
Alors on oublie
Qu'il va falloir ré-embarquer vers le Honduras
Chacun sa place
Y'a pas un pète de vent

C'est pour ca qu'on arrive doucement
Au large de Curacao
Tous desséchés sur notre bateau
On est encore en vie
Mais on fait plus pitié qu'envie
Et quand on déboule sur le port
On débarque, la police nous embarque
Aller hop, tous au violon

La mer nous fait filer
Loin du pénitencier
Lescourants nous entrainent
Mais ...
La mer nous fait filer
Loin du pénitencier
Lescourants nous entrainent
Mais on y retournera quand meme

On est vite relâchés
Parce qu'ici on a rien fait
Mais ce n'est pas aussi simple
Qu'il n'y parait
Un curé plein d'humanité
Nous sors de là
Nous les hors-la-loi
Et il nous remet dans un bateau
Et on dégage loin d'ici
En colombie

Trois jours plus tard
On saute pieds nus sur le sable
Mais on est dénoncé
Par une bande de minables
Et on se fait rebouclé

Pfff ... la haine

Sanseverino Stephane